Nouvelles bilingues/Edition du week-end/Notre site/Archives/

 
Français>>EconomieMise à jour 25.03.2011 15h42
Fonds étrangers : l'heure est venue d'investir dans le secteur chinois de l'immobilier

Les six à douze mois qui viennent vont presenter de bonnes opportunités d'investissement dans le secteur chinois de l'immobilier, car les liquidités présentes sur le marché vont fortement se réduire durant cette période, d'après d'importants fonds immobiliers étrangers.

« Nous croyons que ce sera le bon moment pour acheter dans le secteur résidentiel chinois dans les six à douze mois qui viennent », a dit Nicholas Loup, PDG de Grosvenor Asia Pacific.

La société Grosvenor, dont le siège est en Grande-Bretagne, qui gère 16 milliards de Dollars de biens, espère lever au moins 270 millions de Dollars US pour un fonds qu'elle investira dans des biens immobiliers chinois, en tant que part de son expansion en Asie.

Raymond Lee, PDG de Savills Greater China, partage un point de vue similaire.

« Une bonne opportunité va apparaitre pour les investisseurs à long terme dans les six à douze mois qui viennent, et ce que font à présent les fonds immobiliers étrangers, c'est d'essayer de trouver une façon légale d'amener leur argent dans le pays », a dit M. Lee, ajoutant qu'un fort volume de capitaux étrangers devrait envahir la Chine cette année.

Le Ministère du Commerce a annoncé mardi que les investissements étrangers utilisés par la Chine ont augmenté de 27% d'une année sur l'autre à 17,8 milliards de Dollars US lors des deux premiers mois de cette année, sur lesquels 4,15 milliards sont allés vers le secteur immobilier, en augmentation de 50,5% d'une année sur l'autre.

Pour freiner cette tendance, le Ministère a ordonné aux autorités locales de cesser d'autoriser certains investissements immobiliers étrangers, afin d'arrêter les acquisitions spéculatives, avait-il annoncé dans un communiqué du 22 novembre dernier. Les autorités locales se sont aussi vu demander de renforcer leurs inspections des flux de capitaux étrangers pour les transactions immobilières ainsi que les documents pour les droits de terrain.

A l'heure actuelle, il y a deux canaux majeurs d'entrée sur le marché de l'immobilier du Continent pour les capitaux étrangers : prendre part à l'étape de développement avec des partenaires locaux ou coopérer avec des sociétéss immobilières cotées à Hong Kong.

« Du fait des restrictions continues sur les prêts bancaires et la chute des ventes immobilières, la trésorerie des sociétés immobilières petites et moyennes va encore se rétrécir lors de la seconde moitié de cette année, ce qui offrira davantage d'opportunités d'investissement immobilier aux investisseurs institutionnels étrangers », a dit Chris Brooke, Président de CB Richard Ellis China.

« Le prix des projets résidentiels sera plus compétitif, mais ces investisseurs doivent aussi garder un oeil attentif sur les secteurs commercial et logistique, en pariant sur la consommation intérieure chinoise sur le long terme », a ajouté M. Brooke.

D'après Richard van der Berg, Directeur général d'ING Real Estate Investment Management Asia Ltd, le resserrement des politiques immobilières du Gouvernement vise essentiellement les logements de moyenne et haut de gamme qui ont connu une hausse des prix à court terme excessive. « Si les investisseurs étrangers peuvent éviter ces secteurs, leurs investissements ne sront pas affectés », a dit M. Van der Berg.

ING s'apprête à lever un deuxième fonds immobilier en Chine, d'une taille d'environ 500 millions de Dollars US, a t-il dit au China Daily.

« Mais comparé à notre premier fonds immobilier en Chine, il se peut que nous augmentions nos investissements dans le secteur commercial », a dit M. Van der Berg.

Bien que certains investisseurs étrangers soient inquiets des risques potentiels en Chine en termes de politiques, M. Loup dit que le pays offre une vision à long terme claire par le biais de son 12e Plan Quinquennal (2011-2015).

Photo : des visiteurs étrangers lors d'une exposition immobilière à Beijing. D'après des fonds immobiliers étrangers, il devrait y avoir de bonnes opportunités d'achat dans les six à douze mois qui viennent.

Source: le Quotidien du Peuple en ligne

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Les investissements chinois directs sont bienvenus aux Etats-Unis
Venez voir par vous-même ce qu'est le vrai Tibet
Venez voir par vous-même ce qu'est le vrai Tibet
Où en est la situation chinoise de contrôle du tabac?
Les attaques contre la Libye cachent des raisons politiques derrière
Les attaques sur la Libye pourraient conduire à l'anarchie
Pourquoi la France s'est-elle portée à l'avant-garde contre Kadhafi ?