Nouvelles bilingues/Edition du week-end/Notre site/Archives/

 
Français>>EconomieMise à jour 17.03.2011 16h19
L'économie chinoise est aussi touchée par le séisme au Japon

Le séisme et le tsunami massifs qui ont touché le Japon ont également envoyé une onde de choc sur l'économie chinoise, bien qu'il ne soit pas encore possible d'évaluer les pertes totales, ont dit des analystes mardi.

Les relations commerciales entre les deux pays seront sans aucun doute affectées à court terme, a déclaré un fonctionnaire du Ministère Chinois du Commerce.

En 2010, le Japon a été l'un des plus importants partenaires commerciaux de la Chine, représentant environ 8% des exportations totales de la Chine, tandis que 13% des importations chinoises venaient du Japon. La majorité du commerce entre la Chine et le Japon concernait des produits végétaux et animaux, des minerais, des machines et des métaux de base, d'après un rapport de Morgan Stanley Asia Limited.

La Chine connaissait son plus fort excédent commercial avec le Japon dans le domaine textile, et son plus gros déficit commercial dans les machines et les équipements électriques. Le commerce de machines et de produits électriques était le principal moteur de croissance tant pour les exportations que pour les importations en provenance du Japon, a dit le rapport.

Les analystes pensent que l'impact du tremblement de terre sur le commerce bilateral touchera les secteurs de la pétrochimie, de la production électrique, de l'automobile et de l'agriculture.

« Regardez les industries pétrochimiques, par exemple. La Chine dépend beaucoup de l'importation de produits pétrochimiques du Japon, parce que, jusqu'à aujourd'hui, la Chine ne peut pas produire ce genre de produits de manière indépendante. Mais le séisme a endommagé les infrastuctures du Japon, dont l'alimentation en électricité et les systèmes de transport, ce qui a eu pour conséquence de faire chuter sa capacité de production de produits pétrochimiques », a dit Liu Zhibiao, Doyen de l'Académie Provinciale des Sciences Sociales du Jiangsu, dans l'Est de la Chine.

« Le prix des produits pétrochimiques va fortement augmenter pendant une courte période de temps, et nous devons en être conscients », a ajouté M. Liu.

Le séisme va aussi réduire la capacité intérieure de consommation du Japon, et par ricochet ses importations en provenance de Chine, a t-il dit.

« Les importations japonaises de produits agricoles et de fruits de mer en provenance de Chine vont chuter », a dit M. Liu. « Cela affectera aussi les industries manufacturières de la Chine. Les industries de traitement des fruits de mer de la Province côtière de l'Est du Shandong, par exemple ».

Les entreprises japonaises en Chine

Le Japon n'est pas seulement un important partenaire commercial, il a aussi été la quatrième plus grande source d'investissements directs pour la Chine en 2010, représentant 4% de la totalité des investissments directs de la Chine, après Hong Kong, les Iles Vierges et Singapour.

Certaines entreprises manufacturières japonaises ont subi des dommages durant le séisme et ont arrêté leur production, et donc elles auront besoin d'un certain laps de temps pour reprendre leusr activités. Par conséquent, les homologues chinoises de ces entreprises japonaises seront aussi touchées, soit par une réduction des ventes sur le marché japonais, soit par une difficulté à constituer des stocks de produits venant du Japon, etc., a dit un fonctionnaire du Ministère chinois de l'Industrie, resté anonyme.

Le tourisme

En plus du commerce et des investissementsétrangers directs, le secteur d'industrie qui sera le plus directement touché en Chine est le tourisme.

La plupart des agences de voyage en Chine ont suspendu leurs voyages vers le Japon après que l'Administration Nationale du Tourisme de Chine ait émis samedi une note d'urgence demandant à toutes les agences de voyage d'assurer la sécurité des citoyens chinois voyageant au Japon. La note a également enjoint les agences de tourisme de respecter pleinement le souhait des personnes voulant annuler leur voyage au Japon pour des raisons de sécurité.

Pour la seule province du Jiangsu, dans l'Est de la Chine, toutes les agences de voyage ont annulé leurs groupes vers le Japon pour le mois entier. Les clients se sont vu proposer soit le remboursement soit le report de leur voyage.

A Shanghai, l'Administration Municipale du Tourisme a également transmis lundi après-midi des ordres enjoignant les agences de voyages à gérer de manière convenable toutes les demandes des personnes souhaitant se retirer d'un voyage.

Pour des raisons de sécurité, la plupart des agences de voyage du pays ont conseillé aux consommateurs d'éviter le Japon comme prochaine destination de voyage ou de reporter leurs projets existants en attendant d'en savoir davantage.

Mais en dépit des dommages potentiels causés par le séisme, l'espoir d'un rebond économique demeure.

D'après un communiqué de la Banque de l'Asie de l'Est, la reconstruction post-séisme du japon devrait stimuler l'économie sur le long terme, tandis que les dommages à l'économie ne devraient être qu'un problème à court terme.

Source: le Quotidien du Peuple en ligne

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Le PM chinois rencontre le ministre des Affaires étrangères de la République de Corée
Les investissements chinois directs sont bienvenus aux Etats-Unis
Venez voir par vous-même ce qu'est le vrai Tibet
Où en est la situation chinoise de contrôle du tabac?
Les attaques contre la Libye cachent des raisons politiques derrière
Les attaques sur la Libye pourraient conduire à l'anarchie
Pourquoi la France s'est-elle portée à l'avant-garde contre Kadhafi ?