Nouvelles bilingues/Edition du week-end/Notre site/Archives/

 
Français>>EconomieMise à jour 15.03.2011 08h34
L'impact potentiel du grand séisme au Japon sur l'économie chinoise sera important

L'impact potentiel du terrible séisme qui a frappé le Japon sur l'économie chinoise est inquiètante. Premier partenaire commercial du Japon, la Chine est également la première destination des exportations nippones, tandis que le Japon est le principal point de départ des importations chinoises.

Les entreprises chinoises installées au Japon ne sont pas nombreuses, et se situent surtout aux alentours de Tokyo, soit au centre de l'île Honshu. Heureusement, il semble que les dommages qu'elles ont subis dans le séisme ne sont pas trop élevés.

Selon Mei Xinyu, chercheur adjoint à l'Institut de coopération commerciale et économique internationale du ministère du Commerce, le Japon se classe dans la première ou la deuxième catégorie mondiale du point de vue de la production industrielle et de l'exportation. Un tel séisme aura inévitablement des effets évidents sur l'économie et l'industrie globales.

Pour la Chine, les secteurs les plus touchés seront les importations, notamment en ce qui concerne les équipements, les produits électroniques et mécaniques, et les pièces détachées optiques, a indiqué M. Mei. D'une part, il est difficile de trouver des alternatives, et d'autre part, ces entreprises chinoises sont souvent dépendantes de leurs fournisseurs japonais, puisqu'elles sont intégrées dans la chaîne de pièces détachées importées du Japon, assemblées en Chine, puis vendues sur le marché international.

Les entreprises chinoises partenaires des japonaises sont toutes exposées aux risques de pertes, en amont comme en aval de la coopération, notamment dans le secteur des téléviseurs à écrans plats, puisque la base de production de Toshiba se trouve en plein cœur de la région sinistrée, a révélé Yang Yunjiao, responsable du service des écrans plats de l'Association internationale des équipements et des matières premières semi-conducteurs (SEMI). La mémoire et les pièces de démonstration sont cruciales pour les produits finis du secteur de la télévision. La suspension de la production de Toshiba réduira le nombre de produits finis.

Quant au marché financier, le séisme a causé une turbulence dans les marchés d'actions, de dettes et de devises. L'index Nikkei a connu une chute brutale de plus de 100 points vendredi dernier. Il a été de même avec les cours des contrats à terme des produits agricoles sur le marché de Chicago.

Selon certains analystes, la fluctuation du marché financier japonais risque d'exercer une influence plutôt psychologique sur le marché chinois, en raison de la distance géographique relativement faible et de la corrélation étroite entre les deux marchés. Ainsi, les index risquent de baisser de concert avec le Nikkei, et les cours des actifs risquent également de chuter. Cependant, les effets négatifs ne devraient pas se situer sur le long terme.

Par ailleurs, les agences de tourisme concernées ont supprimé les projets de départ avant le 14 mars, bien que les mois de mars et avril soient la meilleure saison touristique au Japon, avec les cerisiers en fleurs. Ces agences subiront d'importants dommages, ont indiqué des analystes du Fonds d'investissement Dacheng.

Source: China.org.cn

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Les PDG d'entreprises multinationales en Chine se disent prêts à profiter des opportunités du 12e plan quinquennal
Chine : l'IPC en hausse de 4,9% en février
Que penser de l'accident nucléaire au Japon ?
Quels avantages le 12e plan quinquennal pourra-t-il apporter aux habitants ?
Pourquoi la situation agitée au Moyen-Orient a-t-elle connu un développement si rapide?
On ne construira pas l'équité sociale avec des troubles
Priorité à la prospérité de la population