Nouvelles bilingues/Edition du week-end/Notre site/Archives/

 
Français>>EconomieMise à jour 09.03.2011 08h55
La Chine est capable de maintenir l'inflation à environ 4% (ancien statisticien en chef)

La Chine est capable de maintenir l'inflation à environ 4% en 2011 à condition que les politiques du gouvernement central soient bien appliquées, a indiqué un ancien statisticien en chef chinois, Li Deshui.

"L'approvisionnement abondant en produits agricoles est important pour la lutte contre l'inflation. Nous devons prendre toutes les mesures nécessaires pour augmenter la production agricole", a déclaré M. Li.

Les prêts bancaires devraient être centrés sur les régions rurales et le développement agricole, a fait savoir M. Li, un membre du Comité national de la Conférence consultative politique du Peuple chinois (CCPPC), dont la session annuelle est en cours à Beijing.

La Chine vise à maintenir la croissance de l'indice des prix à la consommation (IPC) à 4% cette année. L'IPC a progressé en janvier de 4,9% en glissement annuel, supérieur à 4,6% du mois précédent mais inférieur à celui de novembre dernier, qui a atteint 5,1%, le plus haut record depuis 28 mois.

Le Premier ministre chinois Wen Jiabao a indiqué dans son rapport d'activité du gouvernement que l'excédent des principaux produits industriels et les réserves abondantes de céréales grâce à sept années consécutives de bonnes récoltes ont permis au gouvernement de lutter contre l'inflation.

Le taux d'inflation en Chine en février devrait être inférieur à celui de janvier, a indiqué mardi Li Pumin, un porte-parole de la Commission nationale du Développement et de la Réforme lors d'une interview en ligne.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Des dirigeants chinois appellent à se préparer à surmonter des difficultés et des risques
Hu Jintao appelle au maintien de la stabilité et à la réalisation de la réforme au Tibet
Priorité à la prospérité de la population
L'augmentation du budget de l'armée chinoise est irréprochable
En fin de compte, qui menace vraiment qui ?
Réactions des différents pays, face à la position de la Chine, en tant que 2e économie mondiale
La responsabilité ne pèse pas sur la Chine...