Nouvelles bilingues/Edition du week-end/Notre site/Archives/

 
Français>>EconomieMise à jour 28.02.2011 17h28
Une foule d'étudiants au Salon de l'emploi 2011

A quatre mois de la remise des diplômes universitaires en Chine, les futurs diplômés cherchent depuis longtemps leur prochain emploi. Un grand Salon de l'emploi a ouvert ses portes samedi à Beijing et Dalian. Les employeurs et les étudiants se sont montrés plus rationnels qu'au cours des dernières années.

La neige n'a pas refroidi l'enthousiasme des chercheurs d'emplois. Au centre d'orientation professionnelle de Beijing, de nombreuses personnes faisaient la queue avant l'ouverture du Salon.

Durant l'évènement de deux jours dédié en partie au secteur de l'éducation, plus de cinq cents postes sont disponibles dans des écoles primaires et secondaires ainsi que dans des crêches.

Dans d'autres domaines que l'éducation, les futurs diplômés du 3ème cycle constituent une forte concurrence pour les diplômés du 2ème cycle.

Employeur

Collège Bayi de Beijing

"Nous avons reçu environ 70 lettres de motivation. La plupart sont des diplômés du 2ème cycle de Beijing et des diplômés d'un master d'autres provinces."

A Beiijng, 200 mille étudiants seront fraîchement diplômés du 2ème cycle, 70 mille du 3ème cycle, soit 40% de plus que l'année dernière. Mais 40 salons de l'emploi seront organisés au mois de mai.

Au Salon de l'emploi de Dalian, 80% des employeurs provenaient du secteur privé. D'après ces derniers, les compétences pratiques des étudiants sont plus importantes que leur formation académique.

Dai Zhenjing

Employeur

"D'habitude, nous n'employons que des diplômés du 2ème cycle mais cette année des postes seront également ouverts aux diplômés du premier cycle universitaire. Parfois, ils sont plus intéressants pour notre industrie."

Face à cette compétiton intense, un grand nombre d'étudiants se disent prêts à commencer en bas de l'échelle professionnelle. Ils espèrent ainsi acquérir des compétences pratiques avant d'obtenir un poste plus technique.

Source: CCTV

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Arrivée à Beijing de la première délégation de la CCPPC
La Chine envoie des transporteurs militaires pour rapatrier ses ressortissants en Libye
En fin de compte, qui menace vraiment qui ?
Réactions des différents pays, face à la position de la Chine, en tant que 2e économie mondiale
La responsabilité ne pèse pas sur la Chine...
Les risques qui menacent la Chine sont à prendre au sérieux
Le nouveau statut de deuxième puissance économique mondiale doit inciter la Chine à la prudence