Nouvelles bilingues/Edition du week-end/Notre site/Archives/

 
Français>>EconomieMise à jour 23.02.2011 13h14
Campagne de lutte contre la production et la vente de produits diététiques et cosmétiques de qualité inférieure

L'Administration nationale des Produits alimentaires et pharmaceutiques (ANPAP) a lancé mardi une campagne "impitoyable" de lutte contre la production et la vente de produits diététiques et cosmétiques de qualité inférieure.

Bian Zhenjia, directeur adjoint de l'ANPAP, a indiqué lors d'une conférence nationale que, malgré la supervision accrue l'année dernière dans ce secteur, le marché chinois des produits diététiques et cosmétiques faisait encore face à de nombreux problèmes relatifs à la qualité.

En 2011, l'ANPAP luttera impitoyablement contre les fabricants de produits diététiques et cosmétiques qui utilisent des matériaux contrefaits ou des additifs illégaux, qui opèrent sans licence, et qui produisent ou vendent des produits contrefaits ou de mauvaise qualité, a affirmé M. Bian.

Les autorités locales doivent imposer de lourdes amendes aux sociétés qui ont violé la loi et confisquer tous les produits de qualité inférieure ainsi que les bénéfices illégaux, a-t-il souligné.

Quant aux sociétés qui utilisent des additifs illégaux, leurs licences de production doivent être retirées, a-t-il ajouté.

En outre, concernant les sociétés qui ont fait de la publicité mensongère de leurs produits, les autorités locales doivent leur ordonner de rappeler leurs produits ou de procéder à des rectifications. Les produits ayant des risques potentiels doivent être retirés des rayons et suspendus de la production, a-t-il annoncé.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
La Chine va renforcer la prévention des maladies infectieuses durant le printemps et l'été
Ajustage et essai du secteur de Shanghai de la ligne ferroviaire Beijing-Shanghai pour trains à grande vitesse
Réactions des différents pays, face à la position de la Chine, en tant que 2e économie mondiale
La responsabilité ne pèse pas sur la Chine...
Les risques qui menacent la Chine sont à prendre au sérieux
Le nouveau statut de deuxième puissance économique mondiale doit inciter la Chine à la prudence
Les microblogs sont un moyen, pas une fin en soi