Nouvelles bilingues/Edition du week-end/Notre site/Archives/

 
Français>>EconomieMise à jour 23.02.2011 08h32
Chine : les entreprises d'Etat obtiennent de bons résultats à l'étranger (régulateur)

Les entreprises d'Etat chinoises, administrées par le gouvernement central, ont obtenu de bons résultats sur les marchés étrangers depuis qu'elles ont adopté ces dernières années une stratégie d'expansion internationale, a déclaré un officiel du gouvernement.

En 2009, les actifs des entreprises d'Etat à l'étranger ont représenté 19% du total de leurs actifs, tandis que les bénéfices générés sur les marchés étrangers ont représenté 37% de l'ensemble de leurs bénéfices, a révélé Shao Ning, vice-président de la Commission de contrôle et d'administration des biens publics (CCABP), lors d'une conférence de presse.

En faisant l'éloge de ces résultats remarquables, Shao Ning a également prévenu des risques potentiels.

"Les entreprises d'Etat chinoises manquent généralement de compétences de gestion internationale. De plus, elles ne sont pas assez familières des lois étrangères ni des standards du marché", a déploré Shao Ning.

Il a constaté que la CCABP travaillait actuellement sur une série de propositions visant à mieux réguler la gestion des actifs de ces entreprises sur le marché étranger.

A présent, la Chine compte 121 entreprises publiques administrées par le gouvernement central dont les actifs totalisent près de 24 000 milliards de yuans (3 650 milliards de dollars).

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
La Chine va renforcer la prévention des maladies infectieuses durant le printemps et l'été
Ajustage et essai du secteur de Shanghai de la ligne ferroviaire Beijing-Shanghai pour trains à grande vitesse
Réactions des différents pays, face à la position de la Chine, en tant que 2e économie mondiale
La responsabilité ne pèse pas sur la Chine...
Les risques qui menacent la Chine sont à prendre au sérieux
Le nouveau statut de deuxième puissance économique mondiale doit inciter la Chine à la prudence
Les microblogs sont un moyen, pas une fin en soi