Nouvelles bilingues/Edition du week-end/Notre site/Archives/

 
Français>>EconomieMise à jour 22.02.2011 13h59
Renren, le Facebook chinois, envisage une introduction en bourse de 500 millions de Dollars US aux Etats-Unis

Renren.com, le plus grand service de réseautage en ligne de Chine, cherche à capitaliser sur la forte demande pour des actions internet chinoises avec une introduction en bourse aux Etats-Unis.

Renren est en train de préparer une introduction en bourse d'environ 500 millions de Dollars US pour cette année, d'après trois personnes ayant eu accès au plan. Les banques chargées de l'introduction seraient Morgan Stanley, la Deutsche Bank AG et le Crédit Suisse Group AG, d'après ces personnes, qui ont refusé que leur nom soit révélé, car l'affaire n'est pas publique. L'introduction pourrait avoir lieu en juin, d'après deux de ces personnes.

« C'est un bon moment pour une cotation en bourse », a dit Jim Tang, analyste en télécommunications chez Shenyin Wanguo Securities Co à Shanghai. « Cette offre est sans aucun doute propre à attirer de nombreux investisseurs internationaux. La société devrait utiliser le processus d'introduction en bourse pour développer et faire la promotion de ses technologies et produits ».

Renren compte plus de 160 millions d'utilisateurs enregistrés, d'après la société Analysys de Beijing. Elle pourrait utiliser le processus d'entrée en bourse pour attirer davantage de visiteurs alors qu'elle est en concurrence avec des rivaux locaux comme Tencent Ltd et Baidu Inc dans la nation la plus peuplée du monde. Renren –qui veut dire « tout le monde » en chinois (人人)- possède des caractéristiques similaires à celles de Facebook Inc.

Aucun site américain de réseautage social n'est encore entré en bourse, quand bien même leur popularité et leurs revenus publicitaires sont en forte augmentation. Cela a créé une demande non satisfaite chez les investisseurs. LinkedIn Corp, qui a annoncé le mois dernier un projet visant à collecter 175 millions de Dollars US dans une introduction en bourse, pourrait être le premier à être coté.

L'action Tencent, plus grosse entreprise chinoise du secteur de l'internet, cotée à Hong Kong, a gagné 23% cette année, à 208,20 Dollars HK (26,74 Dollars US). Quant à Baidu, la deuxième plus grosse société chinoise du secteur, cotée aux Etats-Unis, elle a gagné 31% à 126,80 Dollars US.

Chez Renren, la publicité a plus doublé chaque année depuis que l'espace a commencé à vendre de la publicité en 2008, a dit la société dans un communiqué. Le marché de la publicité en ligne va tripler en Chine d'ici 2014, à près de 13 milliards de Dollars US, d'après les estimations du Susquehanna International Group LLP.

Lillian Wang, une responsable des relations publiques chez Renren à Beijing, n'a pas répondu dans l'immédiat aux appels pour commentaires sur son numéro de bureau ou de portable.

Pen Pendleton, un porte-parole pour Morgan Stanley, a refusé quant à lui à se livrer au moindre commentaire, tout comme Duncan King pour le Crédit Suisse. Quant à Scott Helfman, de la Deutsche Bank, il n'a pas répondu dans l'immédiat à une demande de commentaires.

Les racines de Renren remontent à 2005, quand quelques diplômés de l'Université Tsinghua de Beijing ont fondé Xiaonei.com. C'était la même année lors de laquelle Mark Zuckerberg, PDG de Facebook, a créé son service pour ses camarades d'études de l'Université de Harvard.

En 2006, Xiaonei a été acquis par Oak Pacific Interactive Corp, qui a changé le nom du service en Renren en 2009. Softbank Corp, l'opérateur japonais de téléphonie mobile à la plus forte croissance, est le plus gros actionnaire d'Oak Pacific, basée à Beijing.

Facebook, le plus grand site de réseautage social du monde, commencera à donner des résultats financiers d'ici avril 2012, et cela même s'il n'entre pas en bourse, d'après un document transmis aux investisseurs potentiels.

L'entreprise pourrait être contrainte de révéler des informations parce qu'elle pense compter au moins 500 détenteurs de parts d'ici la fin de cette année, un seuil qui rend obligatoire les déclarations de résultat, selon les règles de la Commission Américaine des Obligations et des Changes, a dit une personne qui a pu examiner le document.

Source: le Quotidien du Peuple en ligne

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Le PM chinois rencontre le ministre des Affaires étrangères de la République de Corée
Les investissements chinois directs sont bienvenus aux Etats-Unis
Venez voir par vous-même ce qu'est le vrai Tibet
Où en est la situation chinoise de contrôle du tabac?
Les attaques contre la Libye cachent des raisons politiques derrière
Les attaques sur la Libye pourraient conduire à l'anarchie
Pourquoi la France s'est-elle portée à l'avant-garde contre Kadhafi ?