Nouvelles bilingues/Edition du week-end/Notre site/Archives/

 
Français>>EconomieMise à jour 15.02.2011 13h09
Shanghai en quête de plaque d'immatriculation

La demande pour les plaques d'immatriculation de seconde main est en pleine croissance. La réponse aux restrictions de plaques neuves ne s'est pas faite attendre et les prix s'envolent.

Le prix d'une plaque d'immatriculation d'occasion s'est accrue de 10% depuis la Fête du Printemps. Les forces de l'ordre ont durci les restrictions et interdisait l'accès aux autoroutes aux automobilistes ayant des plaques d'autres provinces durant les heures de pointes. C'est donc un nouveau canal qui se tarit pour les automobilistes en quête d'une plaque et c'est désormais à Shanghai que s'organise la chasse aux plaques.

Vendeur de voitures

"Une plaque d'occasion s'échangeait jusqu'ici à 40 mille yuans, aujourd'hui, ça s'élève à 43 mille yuan, presque 10% de plus."

L'offre de nouvelles plaques à Shanghai a été réduite de 500 pour s'établir à 7500.Le marché de l'occasion a immédiatement réagi.

Habitant de Shanghai

"Si je n'arrive pas à avoir une plaque ce mois ci, je me tourne vers le marché de l'occasion."

En janvier, le prix des nouvelles plaques à Shanghai a enregistré un net rebond après des prix en deça des attentes en décembre.Les ventes de véhicules ont également décollé en décembre avant le terme des mesures gouvernementales de subvention.

Source: CCTV

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Chine : le commerce extérieur du Xinjiang a plus que triplé entre 2006-2010
La Chine doit se préparer efficacement au vieillissement de sa population
Les microblogs sont un moyen, pas une fin en soi
Le développement pacifique, le meilleur choix pour la Chine et le monde
L'«image de la Chine » fait l'objet de discussions lors du Forum de Davos
Les 10 raisons pour lesquelles les Etats-Unis diabolisent la Chine
Quand la « Mère Patrie » en vient à friser l'incident diplomatique...