Nouvelles bilingues/Edition du week-end/Notre site/Archives/

 
Français>>EconomieMise à jour 09.02.2011 10h35
Chine : ventes de 600 milliards de yuans de tickets de loterie pour le bien-être social dans les cinq prochaines années

La Chine projette de vendre pour 600 milliards de yuans (91 milliards de dollars) de tickets de loterie pour le bien-être social entre 2011 et 2015, en hausse de 73,6% par rapport aux cinq dernières années, a annoncé un fonctionnaire du Centre de distribution et de gestion de la loterie pour le bien-être.

Les ventes de la loterie pour le bien-être social ont affiché une croissance annuelle de 18,7% au cours des cinq dernières années, passant de 41,2 milliards de yuans en 2006 à 96,8 milliards en 2010, a-t-il ajouté.

Les ventes ont totalisé 345,53 milliards de yuans entre 2006 et 2010.

Le Centre considère que les ventes de la loterie ont de grandes perspectives, en raison de l'augmentation des revenus de la population et du développement de la philanthropie.

D'après les réglementations chinoises sur la gestion de la loterie, l'argent collecté est réparti en trois parts : le gros lot, les frais de gestion de la loterie et le fonds public de la loterie.

Selon les statistiques du Centre, la loterie organisée par le gouvernement a collecté 30 milliards de yuans pour le fonds public de bien-être en 2010.

Le Centre est administré par le ministère des Affaires civiles, qui a été autorisé en 1987 par le Conseil des Affaires d'Etat à établir le fonds pour le bien-être public grâce à la vente de tickets de loterie.

Source: CRI

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Les foires de la fête du Printemps de Chine
La Chine souhaite la réussite de la réunion préliminaire aux pourparlers militaires entre la RPDC et la République de Corée
L'«image de la Chine » fait l'objet de discussions lors du Forum de Davos
Les 10 raisons pour lesquelles les Etats-Unis diabolisent la Chine
Quand la « Mère Patrie » en vient à friser l'incident diplomatique...
Le rôle de la Chine dans le monde
Face aux problèmes de circulation, Guangzhou met la pédale douce