Nouvelles bilingues/Edition du week-end/Notre site/Archives/

 
Français>>EconomieMise à jour 31.01.2011 16h31
De nouveaux magasins reconnaissent des « problèmes » de prix

Les géants de la vente au détail métro et Wal-Mart viennent d'annoncer que certains de leurs magasins de Shanghai ont des problèmes de fixation des prix des produits semblables à ceux de Carrefour, qui a été pénalisé pour avoir trompé les consommateurs.

Les entreprises ont déclaré hier au Shanghai Daily qu'elles offriraient des remboursements pour les clients qui auraient payé plus qu'ils ne l'auraient dû et réguleraient les prix plus strictement à l'avenir.

Le Xinmin Evening News a signalé que les deux sociétés avaient affiché des prix erronés ou des étiquettes trompeuses et avaient pratiqué des prix plus élevés lors du passage en caisse.

Un client du nom de Shi a ainsi dit au journal qu'il avait payé 49,90 Yuans (7,58 Dollars US) pour des chaussettes alors que le prix affiché était de 39,90 Yuans dans un magasin Metro du District de Putuo.
Le personnel a dit que l'erreur était due à une négligence – celle de n'avoir pas changé le prix à payer après qu'une période de réductions se soit terminée quelques jours avant, selon le journal.

Un porte-parole de métro a dit que quelques « problèmes mineurs » avait été découverts depuis que le supermarché a lancé des auto-contrôles mercredi dernier et l'erreur pourrait être l'un d'entre eux.

« Il y a environ 20 000 étiquettes dans chaque magasin et nous avons honte si quelque chose va mal » a dit le porte-parole Chen Libin.

Il a encouragé les clients à vérifier une deuxième fois leurs tickets de caisse et a dit que l'entreprise « compenserait les pertes des consommateurs », si jamais une erreur était confirmée.

« Nous améliorerons aussi nos systèmes électroniques et la formation de notre personnel pour éviter des problèmes de prix à l'avenir », a dit M. Chen.

Un autre client, du nom de de Ge, a accusé un magasin Wal-Mart, situé aussi dans le District de Putuo, d'avoir payé 26,90 Yuans pour une bouteille d'huile de sésame alors le prix indiqué était de 19,90 Yuans.
Le journal a indiqué que c'est un problème d'ordinateur qui a causé l'erreur mais un porte-parole de Wal-Mart a dit au Shanghai Daily que c'était une erreur de positionnement des produits.

« Une grande bouteille d'huile a été inscrite sur l'étiquette destinée aux petites », a dit le porte-parole He Wenying.

Le magasin a accepté d'offrir plein remboursement pour les consommateurs lésés par les erreurs de l'entreprise. Mais les deux entreprises ont aussi fait clairement savoir qu'elles ne paieraient aucune indemnisation supplémentaire à moins de s'y voir contraintes par les autorités locales, cela afin d'éviter les abus.

« Le client du nom de Shi était furieux parce que nous avons refusé sa demande de dédommagement de 1 000 Yuans », a dit M. Chen.

Bei Liheng, de la Commission du Développement et de la Réforme de Shanghai, a dit qu'il n'avait reçu aucune autre plainte contre des supermarchés autres que Carrefour, trois magasins de Shanghai qui ont été condamnés chacun à payer une amende de 500 000 Yuans (75 954 Dollars US) vendredi pour fraude sur les prix, comme avoir indiqué de fausses réductions ou avoir fait payer des prix plus importants que ceux figurant sur les étiquettes.

« Nous mènerons des enquêtes dès que nous recevrons des plaintes des consommateurs », a t-il dit hier.

Source: le Quotidien du Peuple en ligne

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Le PM chinois rencontre le ministre des Affaires étrangères de la République de Corée
Les investissements chinois directs sont bienvenus aux Etats-Unis
Venez voir par vous-même ce qu'est le vrai Tibet
Où en est la situation chinoise de contrôle du tabac?
Les attaques contre la Libye cachent des raisons politiques derrière
Les attaques sur la Libye pourraient conduire à l'anarchie
Pourquoi la France s'est-elle portée à l'avant-garde contre Kadhafi ?