Nouvelles bilingues/Edition du week-end/Notre site/Archives/

 
Français>>EconomieMise à jour 30.01.2011 16h39
Chine : cinq magasins Carrefour vont payer des amendes de 500 000 yuans

Trois magasins Carrefour à Shanghai et deux autres à Kunming, capitale de la province du Yunnan, ont écopé chacun d'une amende de 500 000 yuans (75 988 dollars) pour avoir fait payer trop cher ses clients, ont annoncé samedi 29 janvier les régulateurs locaux des prix.

Le montant de l'amende atteint son maximum pour une telle conduite.

Les trois magasins à Shanghai doivent corriger leur tarification mensongère et rembourser les clients floués, a déclaré samedi matin le contrôleur municipal de Shanghai.

Une audition s'organisera pour décider de la somme finale à payer. Les représentants de Carrefour pourront se défendre lors de l'audition.

Les deux magasins à Kunming ont été suspectés d'avoir triché sur les prix de multiples produits, tels que le thé, le riz et le chocolat. Certaines marchandises ont coûté deux fois plus chères au passage à la caisse que sur l'étiquette.

La Commission nationale pour le développement et la réforme (CNDR) a dénoncé la semaine dernière cette tricherie sur les prix de plusieurs distributeurs, y compris onze magasins Carrefour en Chine.

Carrefour Chine a promis samedi à ses clients qu'il les rembourserait cinq fois la différence entre le prix publié et le prix payé à la caisse, après avoir été inscrit sur la liste noire par les autorités chinoises du contrôle de la tarification mensongère.

Chen Bo, porte-parole de Carrefour Chine, a présenté ses excuses aux consommateurs chinois, dans une interview exclusive donnée à l'agence de presse Xinhua (Chine Nouvelle) et ajouté que son entreprise avait commencé à travailler sur ce problème de tarification.

Le régulateur chinois des prix a annoncé la semaine dernière avoir découvert que plusieurs magasins de distribution avaient trompé leurs clients, dont onze magasins de Carrefour Chine.

Carrefour Chine a établi des mesures à court et long termes pour résoudre ce problème, a ajouté Chen Bo.

"Nous aurons un groupe spécial de contrôle pour effectuer des inspections internes sur les prix, avec une large couverture et de façon fréquente", a-t-il promis.

Selon lui, la politique de remboursement sera appliquée de manière permanente dans les 182 magasins Carrefour en Chine, et que la non application de cette politique sera considérée comme une violation des règles de l'entreprise.

La CNDR a demandé aux autorités territoriales de resserrer le contrôle des prix à la veille de la Fête du Printemps, qui tombe le 3 février cette année.

Cette fête traditionnelle est aussi la période la plus active au niveau des achats, pendant laquelle les Chinois achètent de la nourriture et des cadeaux pour leur famille et leurs amis.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
La Chine mettra en oeuvre des mesures strictes pour protéger les ressources en eau
Entretien téléphonique entre les ministres chinois et français des Affaires étrangères
Les 10 raisons pour lesquelles les Etats-Unis diabolisent la Chine
Quand la « Mère Patrie » en vient à friser l'incident diplomatique...
Le rôle de la Chine dans le monde
Face aux problèmes de circulation, Guangzhou met la pédale douce
La Chine a signé des listes d'achat pour près de 100 milliards de dollars ces deux derniers mois