Nouvelles bilingues/Edition du week-end/Notre site/Archives/

 
Français>>EconomieMise à jour 28.01.2011 13h07
Wal-Mart s'excuse auprès des consommateurs pour les avoir trompé sur les prix

Wal-Mart s'est excusé mardi auprès des consommateurs après avoir été mis à l'index par les autorités chinoises pour tricherie sur les prix.

La Wal-Mart Investment Co., Ltd de Chine a adressé ses "sincères excuses" aux consommateurs concernés dans une interview écrite à l'agence de presse Xinhua (Chine Nouvelle).

Par ailleurs la société a coopéré avec les autorités chinoises sur les enquêtes concernant les fraudes. Elle a également lancé un examen interne de ses magasins à l'échelle nationale.

A l'approche de la Fête du Printemps, la société va renforcer la gestion de ses prix, a-t-elle déclaré.

La société, qui est entrée en Chine en 1996 et a ouvert 189 magasins dans 101 villes à travers le pays, a promis de procéder régulièrement à des contrôles internes. Ses 700 inspecteurs des prix accomplissent des millions d'examens chaque semaine.

La Commission nationale pour le Développement et la Réforme (CNDR), la plus haute instance économique chargée de plannifier et de réguler les prix, a révélé mercredi que certains magasins Carrefour et Wal-Mart en Chine étaient impliqués dans des pratiques de tromperie sur les prix.

La CNDR a ordonné aux autorités locales de tarification d'exhorter les magasins impliqués à corriger leur méfait et à payer une amende de cinq fois le montant des revenus illégaux. L'argent mal acquis sera confisqué et les magasins qui seront dans l'incapacité d'évaluer le montant de leurs revenus illégaux devront payer une amende allant jusqu'à 500 000 yuans (75 987 dollars).

Selon China Daily, citant un communiqué publié mercredi par la société, Carrefour s'est "sincèrement excusé" et a offert de rembourser les consommateurs cinq fois la différence entre le prix payé et celui indiqué sur l'étiquette.

Une enquête concernant la tricherie sur les prix a été ouverte à Guangzhou, la capitale de la province du Guangdong dans le sud de la Chine, tandis que celle-ci se poursuit à Shanghai.

Un cas a été découvert dans le magasin Carrefour dans le quartier de Tianheyuan de Guangzhou, où des gants en caoutchouc ont été vendus 0.4 yuans (environ 0.06 dollars) plus cher que le prix indiqué sur l'étiquette.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Chine : Wu Bangguo appelle à l'application efficace de la loi
Wu Bangguo : la Chine restera fidèle au socialisme, conformément à la loi
Le rôle de la Chine dans le monde
Face aux problèmes de circulation, Guangzhou met la pédale douce
La Chine a signé des listes d'achat pour près de 100 milliards de dollars ces deux derniers mois
La cohue des transports de la Fête du Printemps fait-elle partie de la culture chinoise ?
La « révolution de jasmin » est due à la rancune de la population et à la lutte pour le pouvoir