Nouvelles bilingues/Edition du week-end/Notre site/Archives/

 
Français>>EconomieMise à jour 18.01.2011 08h31
La Chine appelle à faire progresser la réforme du système financier international

La Chine a appelé lundi 17 janvier la communauté internationale à faire progresser la réforme du système financier et à établir un nouveau partenariat plus équitable et équilibré en matière de développement.

"La Chine espère que la communauté internationale pourra oeuvrer ensemble à faire avancer la réforme et créer un ordre financier international équitable, juste, inclusif et bien contrôlé", a fait remarquer le président chinois Hu Jintao dans une interview écrite accordée au Wall Street Journal et au Washington Post, à la veille de sa visite d'Etat aux Etats-Unis.

Selon Hu Jintao, la crise financière mondiale est révélatrice de l'absence de régulation vis-à-vis de l'innovation financière. Il a aussi énuméré plusieurs défauts du système existant, comme étant les "causes principales" :

Premièrement, le système financier ne s'adapte plus à l'évolution de l'économie et de la mondialisation financière. Il est incapable de traiter les risques et les défis engendrés par des activités financières massives.

Deuxièmement, les institutions financières internationales ont échoué à refléter pertinement le changement de statut des pays en voie de développement. La représentativité et les capacités d'exécution de ces pays au sein des institutions internationales nécessite un renforcement.

Enfin, le système manque, de façon considérable, de ressources et de moyens pour combattre la crise financière mondiale. Ses capacités de sauvetage doivent faire l'objet d'améliorations.

Hu Jintao a indiqué que la communauté internationale ne devrait pas se contenter de s'occuper que de questions spécifiques, telles que la bonne gestion des relations entre le milieu financier et l'économie réelle, entre l'innovation, la supervision et la régulation financières, ainsi qu'entre la consommation et l'épargne, mais aborder ces problèmes fondamentaux d'un point de vue macro-économique.

Qualifiant le déséquilibre Nord-Sud de "problème le plus notable du déséquilibre économique mondial", le président chinois a suggéré de créer un nouveau partenariat planétaire pour un développement plus égalitaire et équilibré, afin d'encourager les pays développés et en développement à mieux se comprendre les uns les autres et d'approfondir leur coordination, et ainsi aboutir à un développement solide, durable et équilibré de l'économie mondiale.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
1,5 million de Chinois participent à l'Examen national d'entrée de 3eme cycle
Chine : suspension de la production d'une usine sidérurgique à Beijing
Flatter la Chine sur le « rachat de l'Europe »
La Chine contribue à soulager la crise de la dette européenne
Les étrangers connaissent-ils réellement la Chine ?
Comment les Français imaginent la Chine ?
Les excédents commerciaux de la Chine sont gonflés par des méthodes d'évaluation obsolètes