Nouvelles bilingues/Edition du week-end/Notre site/Archives/

 
Français>>EconomieMise à jour 07.01.2011 10h31
Renault compte porter plainte dans l'affaire d'espionnage industriel

Renault va porter plainte dans l'affaire d'espionnage industriel présumée qui concerne trois hauts cadres, a déclaré le directeur juridique du groupe, le 6 janvier, d'après Reuters.

Le 3 janvier, Renault a suspendu de leurs fonctions trois de ses hauts cadres, afin de protéger ses actifs stratégiques et technologiques après que des « faits très graves » aient eu lieu.

« Sur un plan juridique, nous sommes en train d'étudier toutes les options qui conduiront inévitablement à un dépôt de plainte », a déclaré Christian Husson, directeur juridique de la société, en ajoutant qu'à «ce stade, Renault ne souhaite pas faire davantage de commentaires».

Le gouvernement français, qui a assimilé l'événement à une «guerre économique», entend renforcer la sécurité autour de ses entreprises innovantes. (Jin Jing)

Source: le Quotidien du Peuple en ligne

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
L'utilisation de la force n'est pas la solution appropriée pour résoudre les problèmes en Libye (Hu Jintao)
Le PM chinois rencontre le ministre des Affaires étrangères de la République de Corée
Venez voir par vous-même ce qu'est le vrai Tibet
Où en est la situation chinoise de contrôle du tabac?
Les attaques contre la Libye cachent des raisons politiques derrière
Les attaques sur la Libye pourraient conduire à l'anarchie
Pourquoi la France s'est-elle portée à l'avant-garde contre Kadhafi ?