Nouvelles bilingues/Edition du week-end/Notre site/Archives/

 
Français>>EconomieMise à jour 07.01.2011 08h25
La Chine adoptera de nouvelles mesures pour améliorer le mécanisme d'élaboration du taux de change du yuan

Le vice-gouverneur de la Banque populaire de Chine, Yi Gang, a déclaré que la Chine adopterait de nouvelles mesures pour améliorer le mécanisme d'élaboration du taux de change de la monnaie du pays, le yuan.

En vue de promouvoir le bon développement de son marché financier, la Chine continuera aussi à soutenir la réforme d'un taux d'intérêt s'adaptant au marché, a affirmé M. Yi, qui a accompagné le vice-Premier ministre chinois Li Keqiang au cours de sa visite en Espagne du 4 au 6 janvier.

Au cours de leur séjour à Madrid, M. Yi a indiqué que la Chine, au vu de la situation actuelle, adopterait une politique monétaire prudente afin de permettre aux conditions monétaires de retourner à la normale.

Il a également mis l'accent sur l'importance de la coopération financière Chine-UE dans le contexte d'une mondialisation accrue et d'un paysage politique mondial en constante évolution.

Une coordination plus étroite entre la Chine et l'UE en matière de macro-économie et de politiques financières pourra faciliter la réforme de la structure de la gouvernance mondiale et aider à maintenir la stabilité économique et financière de la Chine, de l'UE et du monde entier, a-t-il noté.

Par ailleurs, les deux parties doivent consolider leur dialogue et leur coordination, à la fois pour promouvoir un cadre de référence permettant une croissance "vigoureuse, soutenue et équilibrée" dans le monde, mais aussi pour faire avancer la réforme du système monétaire mondial, des institutions internationales et des organismes financiers.

Au sein de ce cadre, certains dossiers doivent particulièrement retenir l'attention, a-t-il souligné, citant l'impact des politiques macroéconomiques chinoises et de l'UE sur leurs économies respectives et l'effet de débordement sur l'extérieur de ces politiques.

Parmi les dossiers épineux, il a en particulier mentionné l'effet des réformes financières européennes, les mesures de politique monétaire non-conventionnelles adoptées par la Banque centrale européenne, ainsi que la question de savoir si la Chine pourrait réussir à appliquer avec souplesse ses politiques macroéconomiques pour s'attaquer à la pression inflationniste interne.

Concernant la réforme des institutions internationales, M. Yi a rappelé que l'UE avait contribué à la réforme du Fonds monétaire international (FMI) en cédant deux sièges du Conseil d'administration aux économies émergentes, une démarche applaudie par la Chine et la communauté internationale.

La Chine est prête à renforcer les études et les discussions conjointes avec les pays européens, à se consacrer au perfectionnement du système monétaire mondial, à faire avancer la diversification des devises de réserve internationales et à contribuer à la formation d'un système stable de devises de réserve avec des approvisionnements ordonnés et un volume total ajustable, afin de maintenir la stabilité du système financier mondial, a-t-il conclu.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Obama discute avec le ministre chinois des AE de la prochaine visite du président chinois
La Chine reçoit une invitation de l'Iran à visiter ses usines nucléaires
Une Chine qui monte en puissance suscitera plus de critiques
Comment vendre l'image d'un Dragon amical ?
Les mesures de règlement des embouteillages à Paris méritent d'être étudiées par Beijing
Interaction active entre la Chine et le monde
Ne pas céder l'Afrique à la Chine est une logique perverse