Nouvelles bilingues/Edition du week-end/Notre site/Archives/

 
Français>>EconomieMise à jour 31.12.2010 14h20
Les effets de l'Expo sur le marché immobilier de Shanghai

A Shanghai, la situation du marché de la location est contrastée. Les locataires acceptent de payer beaucoup plus qu'au premier semestre pour les propriétés proches du site de l'Expo Universelle. Si la demande a depuis ralenti, les prix restent élevés.

CCTV a visité pour vous moultes agences immobilières dans le centre de Shanghai. Les loyers des appartements proches du site de l'Expo Universelle étaient extrêmement élevés pendant l'Expo, mais depuis ils ont connu une baisse significative.

Dans le premier trimestre, les appartements à Xueye étaient loués environ 3 000 yuans par mois, un chiffre qui est monté à 6 000 pendant l'Expo. Depuis, les loyers sont environ de 3 400.

Fengke, directeur

Agence immobilière de Zhongyuan

"Les sites les plus courus se trouvent à Sanlin, Changlin et au sud des docks. Avec la fin de l'Expo, beaucoup sont partis, libérant les appartements. D'après ce que je sais, il y a eu une baisse de 40 à 50% des loyers."

Mais malgré la chute des prix, les loyers sont en général plus élevés que l'année dernière. Pour les experts, cette hausse est due aux mesures gouvernementales pour contrôler la surchauffe de l'immobilier, qui a involontairement encouragé les éventuels acheteurs à louer un appartement.

Les experts s'attendent à ce que la demande demeure forte dans le domaine de la location. Les locataires devraient donc payer encore plus en 2011.

Source: CCTV

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Un haut fonctionnaire du PCC rencontre le premier chauffeur de train à grande vitesse de Chine
Un vice-Premier ministre chinois souligne le rôle des finances dans le contrôle macro-économique
Une Chine qui monte en puissance suscitera plus de critiques
Comment vendre l'image d'un Dragon amical ?
Les mesures de règlement des embouteillages à Paris méritent d'être étudiées par Beijing
Interaction active entre la Chine et le monde
Ne pas céder l'Afrique à la Chine est une logique perverse