Nouvelles bilingues/Edition du week-end/Notre site/Archives/

 
Français>>EconomieMise à jour 28.12.2010 11h29
Chine: le Guangdong utilisera davantage d'électricité en provenance de l'ouest

Les provinces du Yunnan et du Guizhou (sud-ouest) ont convenu lundi de transmettre 497 milliards de kWh d'électricité à la province du Guangdong (sud) pour les cinq ans à venir.

Les accords ont été signés lundi entre China Southern Power Grid Company (CSG) et les trois provinces.

A cause d'une pénurie de ressources telles que le charbon et l'eau, les régions relativement plus développées dans l'est et le sud du pays font face à des pressions pour fournir suffisamment d'électricité nécessaire à leur croissance.

"Les ressources de charbon de la Chine sont en générale situées dans l'ouest et le nord, alors que l'eau est abondante dans le sud-ouest. Cette situation déséquilibrée rend nécessaire un acheminement de l'électricité de l'ouest vers l'est", a expliqué Qian Zhimin, directeur adjoint de l'Administration nationale de l'Energie.

La Chine a initié le programme d'acheminement de l'électricité de l'ouest vers l'est en 2000. Fin 2010, la CGS a transmis plus de 543 milliards de kWh d'électricité à travers ce programme.

Le Guangdong, un centre économique dans le sud de la Chine, est le plus grand bénéficiaire du programme car environ 120 milliards de kWh d'électricité produite dans les provinces occidentales sont utilisés dans cette région chaque année, ce qui représente un quart du total de l'électricité utilisée annuellement.

La CGS est un des deux plus importants opérateurs de réseaux électriques de Chine, avec State Grid.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Huit touristes américains tués dans un accident de la route en Egypte
La Chine appelle au dialogue sur le dossier de la Péninsule coréenne
Comment vendre l'image d'un Dragon amical ?
Les mesures de règlement des embouteillages à Paris méritent d'être étudiées par Beijing
Interaction active entre la Chine et le monde
Ne pas céder l'Afrique à la Chine est une logique perverse
Pourquoi le « Made in China » est plus cher