Nouvelles bilingues/Edition du week-end/Notre site/Archives/

 
Français>>EconomieMise à jour 27.12.2010 08h10
Le gouvernement chinois se dit confiant quant au contrôle de l'inflation : PM

Le gouvernement chinois se dit confiant quant au maintien du niveau des prix à un niveau raisonnable, qui se fera grâce à une série de mesures limitant la hausse des prix, a annoncé dimanche matin Wen Jiabao, le Premier ministre chinois.

"Les prévisions sont plus alarmistes que l'inflation elle-même," a indiqué M. Wen, en demandant au peuple de garder confiance, et aux institutions gouvernementales de stabiliser davantage les prix.

Le PM a fait ces remarques en réponse à une question d'un auditeur lors d'une émission de radio, diffusée par la Radio nationale de Chine.

Selon les statistiques du gouvernement, l'indice des Prix à la consommation (IPC), la principale mesure de l'inflation, a atteint son plus haut niveau pour les 28 mois passés, soit 5,1% en glissement annuel en novembre.

La hausse des prix des aliments a contribué de 74% à l'augmentation de l'IPC de ce mois.

M. Wen a assuré que le pays possédait une base solide dans l'approvisionnement des produits agricoles, ce qui permet au gouvernement d'être confiant quant à la stabilisation des prix.

Afin de contrôler l'inflation, le gouvernement a également augmenté six fois le ratio des réserves bancaires et deux fois les taux d'intérêt, a-t-il ajouté.

De plus, les autorités ont introduit une série de mesures, telles que la réduction des coûts de transports des produits agricoles et l'intensification de la surveillance sur la spéculation des prix alimentaires.

Le niveau général des prix, notamment des produits de grande consommation, a maintenant commencé à baisser, a affirmé M. Wen.

"Le meilleur moyen de stabiliser les prix est de trouver un équilibre entre l'offre et la demande, ce qui nécessite un développement permanent de l'agriculture," a déclaré le PM, tout en annonçant que le gouvernement central a élaboré des mesures pour stimuler la production agricole.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Arrivée à Beijing de la première délégation de la CCPPC
La Chine envoie des transporteurs militaires pour rapatrier ses ressortissants en Libye
En fin de compte, qui menace vraiment qui ?
Réactions des différents pays, face à la position de la Chine, en tant que 2e économie mondiale
La responsabilité ne pèse pas sur la Chine...
Les risques qui menacent la Chine sont à prendre au sérieux
Le nouveau statut de deuxième puissance économique mondiale doit inciter la Chine à la prudence