Nouvelles bilingues/Edition du week-end/Notre site/Archives/

 
Français>>EconomieMise à jour 24.12.2010 08h47
Dix prévisions sur l'économie chinoise en 2011 (I)

En Chine, l'année 2011 marquera le démarrage du XIIe plan quinquennal. Dans le domaine macroéconomique, il reste beaucoup d'interrogations, par exemple sur le taux de croissance, la fluctuation des prix, l'immobilier, la réforme de l'impôt sur le revenu et la création d'un impôt foncier, le potentiel des industries émergentes... Voici dix prévisions sur l'économie chinoise en 2011.

9 % de croissance

Un développement rapide est prévu en 2011, et la croissance devrait atteindre 9 %. La consommation, les exportations et l'investissement fixe devraient continuer à augmenter. En raison de l'inflation et des politiques visant à la juguler, la vitesse de croissance de la consommation et des exportations pourrait baisser légèrement. Mais pour la première année du XIIe plan quinquennal, l'investissement fixe maintiendra sans doute une hausse de 20 %.

Inflation maitrisée entre 4 % et 5 %

Dans le domaine de la production industrielle, l'offre dépasse la demande. Il ne devrait donc pas y avoir de surchauffe de la demande en 2011. Mais deux facteurs contribuent à l'augmentation des prix. Le premier est l'effet de report, estimé en novembre à 4 %. Le second concerne l'inflation importée. L'augmentation du coût de revient de la main-d'œuvre va également pousser l'augmentation du prix des produits agricoles. L'IPC (indice des prix à la consommation) pourrait grimper de 4 % à 5 % en 2011.

Une politique budgétaire active visant une amélioration structurelle

En 2011, la Chine va poursuivre sa politique budgétaire active. Grâce à la tendance de stabilité, le déficit financier devrait se réduire en 2011 à 1000 milliards de yuans, soit de 2 % à 2,5 %. Le maintien de la politique budgétaire active visera à une amélioration structurelle, avec la construction de logements sociaux, la mise en valeur de l'Ouest, le développement des industries émergentes, etc.

Changement des « trois taux »

En 2010, le taux d'intérêt, le taux de réserves obligatoires et le taux de change ont tous connu des changements. Cela continuera en 2011. Pour mieux contrôler l'inflation, la Banque centrale de Chine pourrait augmenter les taux d'intérêt. Si nécessaire, le taux de réserves obligatoires passera à 20 %. Le taux de change du yuan pourrait s'apprécier d'environ 3 %, afin d'améliorer l'équilibre des recettes et dépenses extérieures.

Réforme de la politique de répartition des revenus

Ces dernières années, l'écart de répartition des revenus s'est aggravé en Chine. Le sujet attire une grande attention dans l'ensemble de la société. Un ajustement serait bénéfique à tous. L'augmentation de la proportion des revenus individuels dans le revenu national est la priorité de cette réforme.

(À suivre)

Source: China.org.cn

Commentaire
Pour ce qui est de la collaboration accentuée avec les parti politiques israeliens, les ch...
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
La Chine appelle au dialogue sur le dossier de la Péninsule coréenne
La Chine rejette les critiques du Vatican sur ses affaires religieuses
Comment vendre l'image d'un Dragon amical ?
Les mesures de règlement des embouteillages à Paris méritent d'être étudiées par Beijing
Interaction active entre la Chine et le monde
Ne pas céder l'Afrique à la Chine est une logique perverse
Pourquoi le « Made in China » est plus cher