Nouvelles bilingues/Edition du week-end/Notre site/Archives/

 
Français>>EconomieMise à jour 23.12.2010 11h00
L'intérêt de la Chine pour sa dette provoque le soulagement au Portugal

La Chine est prête à acheter 4 à 5 milliards d'euros (6,6 milliards de Dollars US) de la dette souveraine portugaise pour aider le pays à soulager la pression sur les marchés obligataires, a rapporté hier le quotidien Jornal de Negocios.

Le journal a indiqué, sans citer aucune source, qu'un accord trouvé entre les deux gouvernements conduira la Chine à acheter de la dette portugaise aux enchères ou sur les marchés secondaires pendant le premier trimestre de 2011.

Le Portugal est entré dans l'œil du cyclone de la crise de dette européenne, avec des coûts de crédit devenant prohibitifs car les investisseurs pensent de plus en plus que ce pays sera le prochain sur la liste à chercher un secours international après l'Irlande et la Grèce
.
Fernando Teixeira dos Santos, ministre portugais des Finances a rencontré le Ministre des chinois Finances Xie Xuren et le directeur de la Banque de Chine la semaine dernière. En octobre, lors de sa visite en Grèce, le Premier Ministre chinois Wen Jiabao a offert d'acheter des obligations grecques dès qu'Athènes en reprendrait l'émission.

Un mois plus tard, le président Hu Jintao a visité le Portugal et a proposé des « mesures concrètes », pour aider les membres de la zone euro endettés mais la promesse n'avait pas concerné l'achat d'obligations portugaises.

Le Vice Premier Ministre chinois Wang Qishan a dit mardi que la Chine soutenait les efforts de l'Union européenne et du Fonds monétaire international visant à apaiser les marchés mondiaux à la suite de la crise de la dette européenne et dit que la Chine avait pris des « mesures concrètes » pour aider certains pays européens.

Plus tard le même jour, le ministre chinois du Commerce a mis les décideurs politiques de l'UE devant leurs responsabilité, leur demandant d'agir.

« Nous voulons voir si l'UE peut contrôler des risques de dette souveraine et si le consensus peut être traduit en action véritable pour permettre à l'Europe d'émerger de la crise financière bientôt et en bon état », a dit Chen Deming.

Source: le Quotidien du Peuple en ligne

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Chine : hausse des prix de l'essence et du diesel
Pour la RPDC, réagir à la manoeuvre militaire sud-coréenne "ne vaut pas la peine"
Comment vendre l'image d'un Dragon amical ?
Les mesures de règlement des embouteillages à Paris méritent d'être étudiées par Beijing
Interaction active entre la Chine et le monde
Ne pas céder l'Afrique à la Chine est une logique perverse
Pourquoi le « Made in China » est plus cher