Nouvelles bilingues/Edition du week-end/Notre site/Archives/

 
Français>>EconomieMise à jour 20.12.2010 08h43
Le régulateur bancaire chinois appelle à l'amélioration des services financiers au niveau des districts

Le régulateur bancaire chinois va renforcer les services financiers au niveau des districts, en développant les canaux de collecte des capitaux et en favorisant les innovations financières, dans le but d'encourager le développement économique, a déclaré dimanche Jiang Dingzhi, directeur adjoint de la Commission de régulation bancaire de Chine (CRBC).

Il a fait cette remarque dans un discours qu'il a prononcé à Beijing lors d'un séminaire sur le développement économique au niveau des districts en Chine, auquel participaient des économistes et plus de 100 responsables de districts.

Les services financiers dans ces zones n'arrivent toujours pas à satisfaire les besoins du développement économique local, a-t-il affirmé.

La CRBC veut encourager les grands prêteurs commerciaux à ouvrir des établissements dans les districts pour assurer aux résidents locaux un accès plus facile aux services financiers de base.

Elle va également orienter les capitaux excessifs des villes vers les districts pour y encourager le développement économique, et réglementer correctement l'expansion des petites entreprises de prêts.

M. Jiang a déclaré que la CRBC devrait accélérer la création d'institutions financières en zones rurales, telles que des banques dans les bourgs et villages, tout en renforçant le contrôle de ces institutions.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
La Chine et l'Inde conviennent de sauvegarder la paix sur la frontière
Chine : les IDE en hausse pour le 16e mois consécutif en novembre
Ne pas céder l'Afrique à la Chine est une logique perverse
Pourquoi le « Made in China » est plus cher
Le football, symbole du combat de l'Afrique pour sa reconnaissance dans le monde (REPORTAGE)
Pourquoi y a-t-il moins d'embouteillages à Paris qu'à Beijing ?
« La plupart des Nations » s'opposent à la remise du Prix de la Paix à Liu Xiaobo