Nouvelles bilingues/Edition du week-end/Notre site/Archives/

 
Français>>EconomieMise à jour 17.12.2010 08h16
Les banques chinoises sont appelées à être plus prudentes lors de l'attribution de prêts

La Commission de supervision bancaire de Chine (CSBC) a appelé les banques commerciales du pays à être plus prudentes et plus strictes lors de l'évaluation des risques de crédit.

Les chiffres de la banque centrale de la Chine montrent que les nouveaux prêts pendant les onze premiers mois de l'année ont atteint 7 450 milliards de dollars, approchant de l'objectif de 7 500 milliards de yuans établi par le gouvernement pour toute l'année.

Certains médias ont donc spéculé que la CSBC pourrait demander aux banques de contrôler le volume des prêts pour le mois de décembre, selon une déclaration de la CSBC remise à l'agence de presse Xinhua (Chine Nouvelle).

La CSBC s'est efforcée de maintenir un rythme de croissance raisonnable des crédits depuis le début de l'année, en guidant les banques commerciales à adhérer strictement à l'objectif global national de prêts, précise la déclaration.

Cependant, les banques commerciales devraient toujours répondre à la demande usuelle en crédits bancaires des individus et des entreprises en décembre, considère la CSBC.

Le financement des projets en construction, les prêts pour les résidents et d'autres services financiers quotidiens ne devraient pas être affectés selon la CSBC.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Chine : les IDE en hausse pour le 16e mois consécutif en novembre
La Chine souhaite que les pays concernées cessent les récriminations et stabilisent la situation dans la péninsule coréenne
Pourquoi le « Made in China » est plus cher
Le football, symbole du combat de l'Afrique pour sa reconnaissance dans le monde (REPORTAGE)
Pourquoi y a-t-il moins d'embouteillages à Paris qu'à Beijing ?
« La plupart des Nations » s'opposent à la remise du Prix de la Paix à Liu Xiaobo
La plupart des membres de la communauté internationale ne soutiennent pas la décision erronée du jury du prix Nobel de paix