Nouvelles bilingues/Edition du week-end/Notre site/Archives/

 
Français>>EconomieMise à jour 16.12.2010 10h49
Les restrictions américaines sur les exportations de technologies de pointe sont « la cause du déficit »

Les restrictions sur les exportations de technologies de pointe sont, plutôt que la monnaie chinoise, « la source majeure » du déficit commercial américain avec la Chine, a dit mercredi le Ministère du Commerce.

Le Ministère a annoncé que la Chine mettrait le sujet sur la table des négociations durant la Commission conjointe sino-américaine sur le commerce et les échanges qui va se tenir à Washington pendant deux jours.

Le Ministère a également dit qu'il prendrait l'engagement de stimuler les importations pour favoriser la balance commerciale l'année prochaine.

Mais un peu plus tôt cette semaine, deux sénateurs américains ont annoncé souhaiter qu'un texte de loi soit voté pour imposer des droits élevés sur les exportateurs chinois en réponse à ce qu'ils appellent la « devise sous-évaluée » de la Chine.

Les Etats-Unis ont également annoncé qu'ils soulèveraient le problème de la monnaie lors de la rencontre Chine-Etats-Unis.

« Les fréquents débats des hommes politiques américains visant à proposer une législation sont basés sur une analyse inexacte et une évaluation non objective », a dit le porte-parole du Ministère Yao Jian.

La raison majeure derrière le déséquilibre commercial est le contrôle américain des exportations, a dit M. Yao.

On estime que seules 7% des importations chinoises de technologies de pointe, en termes de valeur, viennent des Etats-Unis.

De nombreux économistes ont fait écho aux vues du Ministre.

« Comment résoudre le déséquilibre commercial dépend de savoir si les Etats-Unis souhaitent ou non relâcher les restrictions sur les exportations de technologies de pointe vers la Chine, plutôt que de se concentrer sur la réévaluation du Yuan. S'il n'y avait plus ce genre de contrôles, les importations chinoises en provenance des Etats-Unis augmenteraient fortement et le déficit commercial américain se réduirait », a dit Yao Zhizhong, chercheur émérite en relations économiques et commerciales sino-américaines à l'Académie chinoise des Sciences Sociales.

Entre 2005 et 2008, le Yuan chinois a gagné 21,1% face au Dollar US, mais durant la même période, le déficit américain avec la Chine n'a cessé de se creuser.

« Cela montre d'une manière éclatante que la réévaluation de la monnaie ne résoudra pas le déséquilibre commercial », a dit Zhang Yesui, amabassadeur de Chine aux Etats-Unis lors d'un récent forum.

D'après M. Yao, les deux soucis majeurs des exportateurs chinois sont « les coûts en hausse et la réévaluation du Yuan ».

Le Vice-premier ministre Wang Qishan a emmené une délégation de cent responsables à la rencontre de Washington, durant laquelle « la Chine demandera aux Etats-Unis de prendre des mesures substantielles pour alléger ses restrictions sur ses exportations vers la Chine, en particulier sur les produits de haute technologie », a dit M. Yao.

« Les deux parties sont d'accord pour dire que le maintien de relations économiques saines et stables entre la Chine et les Etats-Unis concerne les intérêts fondamentaux des deux peuples », a dit un article publié par Xinhua.

Parmi les autres sujets auxquels la Chine s'intéresse, il y a aussi la reconnaissance du statut d'économie de marché à la Chine, la réduction des barrières pour les investissements chinois aux Etats-Unis et les exportations agricoles vers les Etats-Unis.

D'après des statistiques des Douanes, entre janvier et novembre, les importations chinoises en provenance des Etats-Unis ont augmenté de 32,2% par rapport à l'année précédente, tandis que ses exportations vers les Etats-Unis ont augmenté de 29,5% d'une année sur l'autre.

Source: le Quotidien du Peuple en ligne

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
La Chine souhaite que les pays concernées cessent les récriminations et stabilisent la situation dans la péninsule coréenne
Chine : l'APN va continuer ses discussions sur un amendement au Code pénal
Pourquoi le « Made in China » est plus cher
Le football, symbole du combat de l'Afrique pour sa reconnaissance dans le monde (REPORTAGE)
Pourquoi y a-t-il moins d'embouteillages à Paris qu'à Beijing ?
« La plupart des Nations » s'opposent à la remise du Prix de la Paix à Liu Xiaobo
La plupart des membres de la communauté internationale ne soutiennent pas la décision erronée du jury du prix Nobel de paix