Nouvelles bilingues/Edition du week-end/Notre site/Archives/

 
Français>>EconomieMise à jour 08.12.2010 10h47
La Chine va investir le marché ferroviaire des Etats-Unis

Les constructeurs chinois de trains à grande vitesse sont en train de prendre une plus grande part du gâteau mondial, l'ambition de la Chine de construire le plus grand réseau ferroviaire à grande vitesse du monde attirant de plus en plus de sociétés multinationales déterminées à profiter de ce marché à la croissance rapide.

Mardi, General Electric a annoncé avoir signé un accord avec CSR Ltd, le plus gros fabricant chinois de trains à grande vitesse, pour créer une coentreprise à 50-50 pour la fabrication de trains à grande vitesse aux Etats-Unis, en utilisant la technologie chinoise.

Cette coentreprise, avec un investissement de 50 millions de Dollars US dans sa première étape, sera le premier fabricant américain à fournir des trains de passagers à grande vitesse pour les deux corridors ferroviaires à grande vitesse envisagés en Floride et en Californie, a dit le Vice-président de GE, Hohn Rice.

Il a été nommé en novembre pour superviser une nouvelle structure d'affaires internationale de Hong Kong, témoignant de l'intérêt de GE pour les marchés étrangers.

« Nous nous intéresserons aussi à la construction de lignes ferroviaires à grande vitesse au-delà des Etats-Unis quand cela sera envisageable », a dit M. Rice.

L'accord a été signé en marge du Septième Congrès Mondial de la Grande Vitesse sur Rails, d'une durée de trois jours, qui s'est ouvert mardi à Beijing.

D'après Yang Hao, professeur de transports ferroviaires à l'Université Jiaotong de Beijing, les deux entreprises utilisent les avantages l'une de l'autre pour renforcer leurs performances.

« CSR possède une technologie avancée de trains de passagers à grande vitesse à un prix compétitif, ce qui a incité GE à conclure un partenariat avec elle, tandis que de son côté GE peut aider CSR à entrer sur le marché américain », a-t-il dit.

Le dernier train chinois le plus rapide, le CHR380A, justement construit par CSR, a établi un record du monde le 3 décembre dernier en atteignant la vitesse de 486,1 km/h lors d'essais sur la ligne à grande vitesse Beijing-Shanghai, soit aussi vite qu'un avion à réaction à basse vitesse.

La Chine a déjà mis en service un réseau ferroviaire à grande vitesse d'une longueur totale de 7 531 km, le plus long du monde. D'ici 2012, ce chiffre devrait quasiment doubler, à 13 000 km.

D'après le projet du gouvernement, le réseau desservira plus de 90% de la population d'ici 2020, avec un coût budgété à 2 000 milliards de Yuans (295 milliards de Dollars US), et 16 000 km de nouvelles lignes les plus rapides.

Source: le Quotidien du Peuple en ligne

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
La Chine va améliorer le système de financement des hôpitaux en zone rurale
Trois satellites Glonass russes s'écrasent dans l'océan Pacifique
L'UE doit davantage tenir compte des plaintes et des demandes de l'Afrique
Les enseignants doivent-ils vraiment se mettre à genoux devant leurs étudiants ?
"Sommet de Hambourg" : l'Europe doit-elle embrasser le dragon chinois ?
« Atterrissage en douceur » pour l'économie chinoise ?
Le changement climatique est plus qu'un problème de négociations