Nouvelles bilingues/Edition du week-end/Notre site/Archives/

 
Français>>EconomieMise à jour 07.12.2010 08h56
Immobilier : les régulations de pré-vente ne sont pas suffisantes pour faire baisser les prix

Une nouvelle politique vise à empêcher les prix immobiliers de flamber, et beaucoup pensent que la régulation sur les fonds de pré-vente commence à faire effet. Mais la situation actuelle fait plutôt penser le contraire. Les prix immobiliers de nombreux endroits deviennent en fait plus élevés. Selon les experts il faudra encore du temps avant que la nouvelle politique ne soit efficace.

Selon les nouvelles règles mises en place par le gouvernement local de Beijing, si les promoteurs immobiliers obtenaient leur permis de pré-vente avant le 1er décembre, leur capital ne serait pas contrôlé pendant la période de vente effective. Du coup, les promoteurs se sont empressés de commencer les ventes en novembre.

Mo Tianquan

Président de l'académie de l'Indice de Chine

"La régulation sur le capital de pré-vente n'aura pas d'impact sur le développement des projets existants. Les promoteurs ne sont pas du tout affectés."

Le capital de pré-vente comprend aussi les frais de transfert de foncier ainsi que le fonds pour la conception et la planification. C'est le fonds de construction seul qui sera supervisé. Donc le capital disponible de la plupart des promoteurs n'est pas bloqué.

Ren Zhiqiang

Président du groupe immobilier Hua Yuan

"Ce n'est pas une régulation absolue, parce que les promoteurs sont autorisés à utiliser librement l'argent restant, prévu pour le fonds de construction."

Certains experts pensent que la nouvelle politique va faire effet, mais qu'il faudra du temps.

Jia Wolong

Président de l'Association de coopération immobilière et marchande de Chine

"Il y a déjà beaucoup de mesures de restriction sur le crédit bancaire, les acomptes et les prêts pour les promoteurs immobiliers. Ces mesures représentent la bouée de sauvetage du développement immobilier. Si cette politique peut être menée de manière continue, je pense que les prix des logements vont baisser au 2e trimestre de l'année prochaine."

La politique de régulation de pré-vente ne se cantonne pas à Beijing, et a été mise en place dans de nombreuses autres villes. Mais les effets sont limités. Selon des analystes, cette politique seule ne suffit pas à réguler les activités des promoteurs, et d'autres mesures sont nécessaires pour stabiliser le marché immobilier.

Source: CCTV

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
La Chine va améliorer le système de financement des hôpitaux en zone rurale
Trois satellites Glonass russes s'écrasent dans l'océan Pacifique
Qu'est-ce qui se cache derrière le "sacre" de Liu Xiaobo ? (COMMENTAIRE)
La façon bien peu élégante de la Norvège de traiter la Chine
Péninsule coréenne : la Chine reste neutre
L'UE doit davantage tenir compte des plaintes et des demandes de l'Afrique
Les enseignants doivent-ils vraiment se mettre à genoux devant leurs étudiants ?