Nouvelles bilingues/Edition du week-end/Notre site/Archives/

 
Français>>EconomieMise à jour 06.12.2010 08h48
Une académie chinoise signe un accord avec une université de la République de Corée sur la production de biodiesel à partir d'algues

Une académie chinoise des Sciences dans la province du Shandong (est) a conclu un accord portant sur l'introduction de technologies de photobioréacteurs de l'Université Chosun de la République de Corée dans le but d'aider celle-ci dans ses recherches sur la production massive de biodiesel à partir d'algues riches en huiles.

Yang Hetong, le chef de l'Institut des recherches biologiques de l'Académie provinciale des Sciences du Shandong, a déclaré vendredi que le projet de coopération devrait permettre la culture sur une surface de 1 000 m² de ces algues dans les deux années à venir.

Les technologies de photobioréacteur de l'Université de Chosun seront utilisées pour stimuler la production d'algues riches en huiles découvertes par cet institut durant des études en laboratoire préliminaires.

Yang a indiqué que l'institut avait demandé la protection par brevet de ces espèces d'algues.

"L'Université de Chosun est prête à renforcer la coopération dans la recherche avec notre Institut tandis que leurs homologues dans des pays tels que les Etats-Unis et l'Australie bloquent le transfert de technologies de photobioréacteur vers la Chine", a fait savoir Yang.

Les scientifiques peuvent extraire en théorie 60 000 litres de diesel par hectare d'algues. Cela signifie donc que 4,5 millions d'hectares de culture d'algues pourront satisfaire la moitié de la demande actuelle du pays en diesel. La superficie totale en terre salée de la Chine, des terres idéales pour cultiver des algues, mais impropre à l'agriculture, est estimée à 10 millions d'hectares.

L'Université de Chosun, basée dans la ville de Gwangju, est considérée comme une des universités privées les plus anciennes et les plus prestigieuses de la République de Corée.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
La Russie et le Qatar respectivement désignés pays hôtes du Mondialde 2018 et 2022
Un haut conseiller politique chinois appelle à déployer plus d'efforts pour combattre la pauvreté
L'UE doit davantage tenir compte des plaintes et des demandes de l'Afrique
Les enseignants doivent-ils vraiment se mettre à genoux devant leurs étudiants ?
"Sommet de Hambourg" : l'Europe doit-elle embrasser le dragon chinois ?
« Atterrissage en douceur » pour l'économie chinoise ?
Le changement climatique est plus qu'un problème de négociations