Nouvelles bilingues/Edition du week-end/Notre site/Archives/

 
Français>>EconomieMise à jour 02.12.2010 10h21
Les Chinois se ruent vers l'achat d'or

Dans la situation actuelle où l'économie connaît une reprise en Chine, les investisseurs chinois tournent leurs yeux vers l'or pour se prémunir contre l'inflation, en déferlant sur les banques et les célèbres vendeurs d'or de leurs villes. A Lao Feng Xiang, une célèbre bijouterie de Shanghai, le montant des ventes quotidiennes du métal précieux s'élève actuellement à 2 millions de yuans (230 000 euros).

« Investir dans l'or est considéré comme une protection par les investisseurs fortunés lorsque la bourse nationale et le marché immobilier deviennent incertains », a révélé Wang Ensheng, porte-parole de la bijouterie.

Actuellement en Chine, le prix de l'or connaît une augmentation régulière depuis les onze derniers mois. A la bourse de Shanghai, l'or à 99.99 est passé de 243,89 yuans le gramme le 4 janvier à 295,58 le 25 novembre, soit une augmentation de plus de 20 %.

« La politique monétaire souple des Etats-Unis et la crise qui s'est produite récemment entre la Corée du Nord et la Corée du Sud ont également poussé les prix à la hausse », a estimé un expert du milieu.

L'achat d'or, dont le prix a récemment connu une augmentation constante, est également considéré par les investisseurs chinois comme une opportunité pour obtenir des profits rapides et à court terme. (Jin Jing)

Le gouvernement chinois prend des mesures pour combattre l'inflation

Source: le Quotidien du Peuple en ligne

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
La Chine va améliorer le système de financement des hôpitaux en zone rurale
Trois satellites Glonass russes s'écrasent dans l'océan Pacifique
Qu'est-ce qui se cache derrière le "sacre" de Liu Xiaobo ? (COMMENTAIRE)
La façon bien peu élégante de la Norvège de traiter la Chine
Péninsule coréenne : la Chine reste neutre
L'UE doit davantage tenir compte des plaintes et des demandes de l'Afrique
Les enseignants doivent-ils vraiment se mettre à genoux devant leurs étudiants ?