100 chansons patriotiques/Edition du week-end/Notre site/Archives/

 
Français>>EconomieMise à jour 26.11.2010 08h49
Chine : les nouvelles industries stratégiques intègreront le développement accéléré de long terme

Les nouvelles industries stratégiques, qui font partie intégrante du 12e plan quinquennal (2011-2015), constitueront la force motrice de la croissance économique chinoise, a-t-on appris le 18 novembre au Forum du développement de Dachang, une ville du Hebei (nord). Ces nouvelles industries concernent sept branches, les voitures à nouvelles énergies, l'économie d'énergie, la nouvelle génération de technologies informatiques, la biologie, la fabrication d'équipements haut de gamme, les énergies nouvelles et les nouveaux matériaux. Soutenues par les politiques industrielles du gouvernement, celles-ci connaîtront sûrement un plein essor, notamment les voitures à énergies nouvelles qui entreront dans un âge d'or.

Dans le cadre du XIIe plan quinquennal qui sera prochainement inauguré, les nouvelles énergies auront une place importante dans le développement économique. Résultat de la coopération très étroite entre Beijing et le Hebei, le quatrième forum du développement de Dachang, qui avait pour thème « Nouvelles énergies, nouvelles forces motrices et nouveau développement », s'est ouvert le 18 novembre à Beijing. Ce forum de discussion sur l'industrie des nouvelles énergies dans l'est de Beijing et son potentiel de croissance a réuni des hauts fonctionnaires du Centre de recherche du Conseil des Affaires d'État sur le développement (DRC) et de la Commission nationale pour le développement et la réforme. Des experts de l'Institut de l'urbanisme de Beijing ont aussi participé au dialogue.

Selon Hou Yunchun, vice-directeur du DRC, les nouvelles énergies, nouveaux matériaux et technologies biologiques constituent les industries prometteuses qui permettront une nouvelle révolution industrielle. Actuellement, la municipalité de Beijing compte plus de quatre millions d'automobiles. Avec un pouvoir d'achat en hausse, le nombre croissant de clients potentiels se heurte au problème des embouteillages. Le remplacement des automobiles à essence et diesel par des modèles électriques représente un grand marché. Cependant, il faut prendre en considération non seulement l'augmentation de la demande, mais aussi la capacité routière. Pour cela, il est nécessaire d'approfondir les études et encourager l'adoption de politiques adéquates, ainsi que la mise en place de nouveaux standards.  

Selon les experts participants au forum, le secteur automobile à énergies nouvelles connaîtra bientôt un âge d'or. Pour l'économie régionale qui aspire à l'optimisation structurelle et au renouvellement des industries, cela constitue une fenêtre vers la réalisation de cette transformation.

Au cours du forum, l'une des premières zones industrielles du Hebei, la zone industrielle de la rivière Chaobai de Dachang, a pris l'initiative d'inaugurer un programme centré sur les nouvelles énergies. Dans les cinq ans à venir, ce parc possèdera une chaîne industrielle complète allant de la fabrication des véhicules, des pièces détachées aux batteries, afin de devenir une zone renommée dans toute la Chine avec une valeur de production de plus de 10 milliards de yuans.

A quoi ressemblera la Chine dans cinq ans ?

Source: China.org.cn

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
La Chine "inquiète" après des échanges de tirs entre la RPDC et la RC
La Chine souhaite voir des relations saines avec le Japon (MAE)
S'internationaliser peut parfois être une affaire délicate
Le sentiment de bonheur personnel est aussi de la responsabilité du gouvernement
La tension monte après les échanges d'artillerie entre les deux Corées
Quelle contribution les Chinois devront apporter au monde au 21ème siècle ?
Deux Europes dans la crise de la protection sociale