100 chansons patriotiques/Edition du week-end/Notre site/Archives/

 
Français>>EconomieMise à jour 22.11.2010 13h42
Un énorme marché pour les avions privés

Tous les voyages secrets par les airs et le marché qu'ils représentent font réfléchir les autorités de l'aviation. Si les sanctions n'aboutissent pas, quant est-il de la tolérance? La Chine désire désormais ouvrir un espace aérien en basses altitudes dans une première zone d'essai. Derrière cette initiative se profile une énorme marché.

Ceux qui rêvent un jour de posséder leur propre avion et de s'envoler en toute discrétion pourraient être repoussés par la complexicité des démarches. Mais ils n'ont pas à s'inquiéter.

Une directrice commerciale d'un club d'aviation affirme que toute personne âgée de 18 ans ou plus et en bonne santé peut s'offrir le plaisir de piloter un avion.

Yi Hong

Directrice commerciale

Club d'aviation Xi'An Zhongfei

"Une personne ordinaire sans expérience en aviation peut piloter un avion sous la supervision d'un guide. Elle doit seulement suivre des formations au préalable."

Mais si vous désirez voler en-dehors du club d'aviation, il est nécessaire d'obtenir une licence de pilote.

La formation dure six mois et coûte 200 mille yuans.

Jusqu'à présent, plus de mille personnes ont obtenu une licence et le marché des formations du secteur représente 200 millions de yuans.

L'industrie des petits avions devrait connaître une certaine croissance après l'annonce du Conseil d'Etat et de la Commission militaire centrale de leur décision de laisser les petits avions privés voler dans les basses altitudes de l'espace aérien tant qu'ils annoncent à l'avance leurs plans de vol.

Jin Qiansheng

Directeur

Industrie de l'aviation chinoise

"Je pense que cette décision est une étape, parce que les basses altitudes de l'espace aérien n'étaient pas ouvertes aux avions privés. Cette décision marque le début de l'utilisation des basses altitudes de l'espace aérien."

Les basses altitudes de l'espace aérien étaient réservées à l'aviation générale : les vols industriels, pour l'agriculture, les soins médicaux et le tourisme diffèrent du transport aérien commercial et militaire.

Pour l'industrie de l'aviation générale chinoise, cette année est considérée comme un tournant. Aujourd'hui, le secteur de l'aviation générale comprend un millier d'avions mais la demande va dépasser la barre des 10 milles appareils d'ici à 2012. Ce sera un véritable boom pour les industries du secteur.


Source: CCTV

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
La Chine salue la démarche positive du Soudan en faveur d'un référendum dans le sud
Des pratiques illégales de travail à l'origine de l'incendie de Shanghai
Deux Europes dans la crise de la protection sociale
Sarkozy forme un nouveau gouvernement en préparation de la présidentielle (ANLAYSE)
Ce que cherche à obtenir Nicolas Sarkozy en France et dans le monde
Le sourire de Barack Obama à l'Inde est-il juste de pure forme ?
La Chine doit garder la tête froide au sujet de sa 3ème place au FMI