100 chansons patriotiques/Edition du week-end/Notre site/Archives/

 
Français>>EconomieMise à jour 19.11.2010 16h25
Les entreprises étrangères n'auront plus de traitements préférentiels à partir de décembre 2010

A partir du mois de décembre 2010, les entreprises à capitaux étrangers, les entreprises étrangères et les étrangers en Chine devront payer les impôts d'entretien et de construction des villes et les impôts additifs de l'éducation.

Cela signifie que la Chine appliquera un système fiscal unifié pour toutes les entreprises en Chine, chinoises ou étrangères. L'époque, où les entreprises à capitaux étrangers jouissaient d'e traitements préférentiels, prendra fin officiellement et les entreprises chinoises et étrangères entreront en concurrence loyale dans un même environnement de marché.

Depuis longtemps, du fait que le développement économique chinois dépendait trop des exportations et des investissements, les entreprises de commerce de transformation ont occupé une trop grande proportion dans les entreprises à investissements étrangers, et les gouvernements locaux n'ont tenu compte que de la quantité et ont négligé la qualité. Le résultat est que «la Chine connaît un excédent commercial, mais souffre de la pollution, mais les profits sont allés en Europe et aux Etats-Unis ». En outre, la Chine fait face encore à un nombre croissant de conflits commerciaux et à une pression de la réévaluation du Renminbi.

Selon les chiffres, le commerce de la Chine est pour moitié du commerce de transformation. Au cours des trois premiers trimestres de cette année, le déficit du commerce général était de 36,41 milliards de dollars, mais le commerce de transformation a connu un excédent de 225,66 milliards de dollars dont la plupart des profits sont allés aux entreprises européennes et américaines.

Sur la chaîne industrielle, les entreprises chinoises de transformation n'ont obtenu que peu de frais de traitement, tandis que d'importants profits provenant de la conception des produits, du transport et de l'emmagasinage, et de la vente sont allés aux entreprises étrangères, par exemple un ordinateur portable se vend aux Etats-Unis pour un prix de 1 200 dollars et les entreprises chinoises de transformation n'en ont retiré que 35 dollars à titre de frais de transformation.

Selon les plus récentes statistiques, la Chine comptait au total 690 000 entreprises à investissements étrangers et a utilisé réellement plus de 1 000 milliards de dollars d'investissements étrangers, figurant en tête des pays en développement. Dans la conjoncture actuelle, le marché chinois demeurera un espace principal de l'élargissement du marché mondial.

Source: le Quotidien du Peuple en ligne

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Des pratiques illégales de travail à l'origine de l'incendie de Shanghai
L'acuponcture et l'opéra de Beijing inscrits sur la Liste représentative du patrimoine culturel immatériel de l'humanité
Deux Europes dans la crise de la protection sociale
Sarkozy forme un nouveau gouvernement en préparation de la présidentielle (ANLAYSE)
Ce que cherche à obtenir Nicolas Sarkozy en France et dans le monde
Le sourire de Barack Obama à l'Inde est-il juste de pure forme ?
La Chine doit garder la tête froide au sujet de sa 3ème place au FMI