100 chansons patriotiques/Edition du week-end/Notre site/Archives/

 
Français>>EconomieMise à jour 19.11.2010 10h52
Le Ministère chinois du Commerce apporte son soutien aux taxes à l'importations sur les iPad

Le Ministère chinois du Commerce a donné son point de vue sur le problème de la nouvelle taxe frappant les iPads rapportés en Chine par des personnes individuelles, disant mardi qu'il apporterait son soutien à l'Administration générale des Douanes (AGD) dans l'exercice de son devoir légitime, a rapporté mercredi le Beijing News.

Yao Jian, un porte-parole du Ministère, a fait ces commentaires lors d'une conférence de presse organisée mardi. Il a précisé que l'AGD avait imposé ces nouvelles règles cet été, qui visent à réglementer le contrôle des bagages entrants et sortants ainsi que les colis postaux.

Il avait été dit que le Ministère avait envoyé une demande à l'AGD il y a quelques jours, au sujet du taux de 20% de la taxe –soit 1 000 Yuans- frappant les iPads entrant en Chine, voulant déterminer si cette taxe était ou non en conformité avec les règles de l'OMC.

Huang Yi, un fonctionnaire en charge des contrôles à l'AGD, avait été cité dans des médias chinois, disant que la taxe sur les iPads n'était pas contraire aux principes de l'OMC, car un iPad destiné à un usage privé est considéré comme un « article », et non comme un « produit » destiné au commerce, et ce sont ces derniers qui sont régis par l'OMC.

Il a ajouté que le but de la taxe sur les articles personnels comme les iPads est d'éviter que des personnes n'introduisent des « produits » sous couvert d'articles à usage personnel, ce qui est susceptible de perturber le commerce.

Source: le Quotidien du Peuple en ligne

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Des pratiques illégales de travail à l'origine de l'incendie de Shanghai
L'acuponcture et l'opéra de Beijing inscrits sur la Liste représentative du patrimoine culturel immatériel de l'humanité
Deux Europes dans la crise de la protection sociale
Sarkozy forme un nouveau gouvernement en préparation de la présidentielle (ANLAYSE)
Ce que cherche à obtenir Nicolas Sarkozy en France et dans le monde
Le sourire de Barack Obama à l'Inde est-il juste de pure forme ?
La Chine doit garder la tête froide au sujet de sa 3ème place au FMI