100 chansons patriotiques/Edition du week-end/Notre site/Archives/

 
Français>>EconomieMise à jour 19.11.2010 08h26
La Chine lutte contre la pression sur l'approvisionnement en minerai de fer

La Chine, qui a des besoins importants en minerai de fer, est en train d'accélérer ses efforts en matière d'exploitation minière et d'améliorer la structure de son industrie sidérurgique pour faire face au dilemme de son approvisionnement.

La Chine produit plus d'un tiers de l'acier mondial et importe 68% de la production en acier du monde. Mais son importante dépendance en minerai de fer a obligé ses industries à accepter des prix élevés, car elles n'ont que peu de poids dans les négociations annuelles des prix, a indiqué Jiao Yushu, consultant pour l'Association des mines métallurgiques de Chine lors d'une conférence sur l'industrie minière de Chine en cours.

L'autosuffisance de la Chine en minerai de fer en 2009 était d'environ 30%, alors que ses importations se sont envolées à 628 millions de tonnes, contre 384 millions de tonnes en 2007, a indiqué Jiao Yushu.

Les trois premiers fournisseurs mondiaux en minerai de fer, à savoir Vale, Rio Tinto et BHP Billiton, qui représentent 66,5% de la production mondiale, accaparent le marché et font augmenter les prix, a-t-il ajouté.

La demande chinoise a fait augmenter la production des trois fournisseurs, dont la production combinée totale est passé de 400 millions de tonnes en 2004 à 600 millions de tonnes en 2009. Et alors même que la demande chinoise fait exploser leurs profits, les prix demeurent élevés, maintenant la pression sur les aciéries chinoises, a souligné M. Jiao.

"Pendant les neuf premiers mois, le prix du minerai de fer était de 1 200 yuans (179 dollars) la tonne, un montant en hausse de 49% par rapport à la même période l'année dernière, a indiqué Wang Min, vice-ministre chinois du Territoire et des Ressources.

Ces coûts élevés ont réduit les marges de profit pour les industries sidérurgiques chinoises.

Selon les statistiques de l'Association du fer et de l'acier de Chine, la marge bénéficiaire des 77 grandes et moyennes entreprises d'acier du pays était de 2,84% en moyenne pour la période de janvier à septembre, avec un chiffre pour le mois de septembre ayant chuté à 1,16%, bien inférieur à la moyenne de 5% des autres entreprises industrielles du pays.

De plus, 10 des 77 entreprises d'acier ont enregistré des pertes pendant les trois premiers trimestres, pour un montant de 2,39 milliards de yuans.

Faisant face à cette réalité, le gouvernement chinois et les entreprises d'acier renforcent la diversité des offres de minerai de fer. Ils explorent des gisements de minerai de fer dans davantage de lieux tout en explorant les gisements domestiques. Ils augmentent également les achats de mines étrangères pour se détacher de leur dépendance des importations.

L'investissement chinois dans l'exploitation minière a augmenté de 17% par rapport à l'année 2008 pour atteindre 27 milliards de yuans en 2008, selon les statistiques du ministère du Territoire et des Ressources.

Pendant les neuf premiers mois, la production chinoise en minerai de fer a progressé de 25,9% en base annuelle à 780 millions de tonnes, alors que les importations en minerai de fer ont baissé de 2,5% pour retomber à 458 millions de tonnes, a indiqué Wang Min.

La pénurie en minerai de fer en Chine devrait s'atténuer progressivement avec la découverte de davantage de gisements domestiques et l'acquisition de sociétés étrangères d'exploitation minière, a analysé de son côté Zhou Zhongshu, président de la China Minmetals Corp.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Des pratiques illégales de travail à l'origine de l'incendie de Shanghai
L'acuponcture et l'opéra de Beijing inscrits sur la Liste représentative du patrimoine culturel immatériel de l'humanité
Deux Europes dans la crise de la protection sociale
Sarkozy forme un nouveau gouvernement en préparation de la présidentielle (ANLAYSE)
Ce que cherche à obtenir Nicolas Sarkozy en France et dans le monde
Le sourire de Barack Obama à l'Inde est-il juste de pure forme ?
La Chine doit garder la tête froide au sujet de sa 3ème place au FMI