100 chansons patriotiques/Edition du week-end/Notre site/Archives/

 
Français>>EconomieMise à jour 15.11.2010 14h17
Le gouvernement chinois s'oppose violemment aux Douanes sur les taxes

Le Ministère chinois du commerce vient d'accuser des responsables des douanes de violer les règles de l'Organisation Mondiale du Commerce (OMC) en imposant de lourdes taxes sur les produits électroniques ramenés par les personnes individuelles sur le territoire continental chinois, même ceux destinés à un usage personnel.

Le Ministère a envoyé une lettre à l'Administration générale des Douanes, disant qu'en tant que membre de l'OMC, la Chine est contrainte de supprimer les taxes sur les ordinateurs et autres appareils électroniques, et que le prélèvement de 20% était excessif. Ce à quoi les autorités des Douanes ont répondu que la taxe était en concordance avec les pratiques internationales.

Le conflit a éclaté après que les Douanes aient publié une note le 19 août dernier, selon laquelle toute personne entrant en Chine avec des produits valant plus de 5 000 Yuans (753 Dollars US) serait taxée à hauteur de 20%.

De nombreuses personnes se sont plaintes d'avoir été taxées après avoir acheté des iPads ou des iPhones à Hong Kong.

« J'ai acheté un iPad à Hong Kong, et on m'a demandé de payer une taxe de 1 000 Yuans (150 Dollars US) », a dit au Yangtze Evening Post un homme du nom de Wen, ajoutant que son iPad lui avait pourtant coûté moins de 4 000 Dollars HK (516 Dollars US).

Et une étudiante de 3e cycle au Royaume-Uni, du nom de Chen, a déclaré au journal qu'elle devrait peut-être revendre son ordinateur portable et son appareil photo numérique avant de retourner en Chine.

Le trafic d'iPhones et d'iPad serait particulièrement actif, ces articles étant vendus bien meilleur marché à Hong Kong que sur le continent chinois.

En effet, un iPad 16-gigas coûte 3 988 Yuans (600 Dollars US) sur le continent, mais seulement 3 888 Dollars HK (501 Dollars US) à Hong Kong. Une personne bien introduite dans l'industrie du tourisme a dit au journal que cette différence a généré des affaires florissantes pour les acheteurs professionnels.

Huang Yi, directeur du Département de Surveillance de l'Administration générale des Douanes, a déclaré sur les antennes de la Radio Nationale Chinoise que les produits avoisinant les 5 000 Yuans seraient aussi taxés à hauteur de 20%.

« Etablir une limite hors taxes sur les produits que les gens ramènent dans leur pays est une pratique courante au niveau international. Il est aussi courant dans les autres pays d'imposer des taxes sur les produits dépassant ce niveau », a dit M. Huang.

Il a également précisé que la limite fixée par la Chine est similaire à celle fixée par d'autres pays développés.

« Il est de la responsabilité des Douanes de protéger l'économie de la Nation et de lutter contre les trafics », a dit encore M. Huang.

Le directeur du Bureau du Tourisme de Hong Kong, James Tien, s'est quant à lui déclaré inquiet de l'impact que cette taxe pourra avoir sur le tourisme dans la ville.

Source: le Quotidien du Peuple en ligne

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Chine : les recettes fiscales d'octobre en hausse de 14,8% en glissement annuel
Nouvelles règles de détermination des peines pour les infractions en matière de cyberattaques
Sarkozy forme un nouveau gouvernement en préparation de la présidentielle (ANLAYSE)
Ce que cherche à obtenir Nicolas Sarkozy en France et dans le monde
Le sourire de Barack Obama à l'Inde est-il juste de pure forme ?
La Chine doit garder la tête froide au sujet de sa 3ème place au FMI
La Chine et la réalité : choses vues et entendues par un journaliste chinois en Europe