100 chansons patriotiques/Edition du week-end/Notre site/Archives/

 
Français>>EconomieMise à jour 12.11.2010 14h56
Les exportateurs chinois cherchent à mettre fin aux droits imposés par l'Europe sur les bicyclettes

La principale chambre chinoise de machines et de produits électroniques a appelé jeudi le gouvernement chinois à prendre des mesures contre l'Union Européenne (UE) pour l'aider à mettre fin à des droits anti-dumping appliqués depuis dix-sept ans sur les bicyclettes chinoises.

L'UE a lancé un nouvel examen de ces droits, fixés à 48,5%, en juillet dernier, et elle est désormais entrée dans un processus visant à décider s'il faut ou non prolonger cette mesure pour cinq nouvelles années, suivant une requête de l'Association des Fabricants de Bicyclettes Européens.

Cette mesure anti-dumping, qui a été mise en oeuvre pour la première fois en 2000, a pris fin en juillet dernier, mais elle restera de toute manière en place pour une durée de probation qui pourra durer jusqu'à quinze mois.

« Sans l'aide du gouvernement, les chances des entreprises chinoises de remporter l'affaire sont minces. Après avoir échoué deux fois, de nombreuses entreprises ont déjà renoncé à répliquer », a dit Zhang Peisheng, Commissaire supérieur à la Chambre de Commerce Chinoise pour l'Importation et l'Exportation de Machines et de Produits Electroniques.

« Le but de l'UE, qui est à la fois juge et partie dans l'affaire, était d'aider ses producteurs à faire face à un déclin de leur part de marché locale. Le gouvernement devrait intervenir et exercer davantage de pressions sur l'UE afin qu'elle cesse son protectionnisme commercial ».

M. Zhang a ajouté que si le gouvernement n'agissait pas, l'UE pourrait imposer d'autres mesures sur des produits chinois pour contribuer à soutenir la reprise de ses industries locales.

La protection commerciale de l'Europe contre les bicyclettes chinoises remonte à 1993, quand un droit anti-dumping de 30,6% a alors été imposé. L'Union a ensuite renouvelé cette mesure en 2000, avant de la porter à son niveau actuel de 48,5% en 2005.

Guo Haiyan, Vice-secrétaire général de l'Association Chinoise des Bicyclettes, a souligné que l'« embargo virtuel » frappant les bicyclettes chinoises depuis les vingt dernières années a fait perdre aux fabricants chinois plus de 3 milliards de Dollars US et des millions d'emplois au pays.

La Chine est le plus grand exportateur mondial de bicyclettes, en ayant expédié quelque 29 millions d'exemplaires dans le monde, valant 100 millions de Yuans, lors de la première moitié de cette année. Les livraisons aux pays autres qu'européens ont fortement augmenté lors de la dernière décennie, tandis que les exportations à destination de l'UE ont chuté de trois millions d'unités en 1992 à 720 000 en 2009.

Source: le Quotidien du Peuple en ligne

Commentaire
Protection sociale inexistante, salaires de misère, contrôles qualité contournés, règles e...
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
La Chine restreint l'achat des logements pour les individus et les institutions étrangers
Deux Europes dans la crise de la protection sociale
Deux Europes dans la crise de la protection sociale
Sarkozy forme un nouveau gouvernement en préparation de la présidentielle (ANLAYSE)
Ce que cherche à obtenir Nicolas Sarkozy en France et dans le monde
Le sourire de Barack Obama à l'Inde est-il juste de pure forme ?
La Chine doit garder la tête froide au sujet de sa 3ème place au FMI