100 chansons patriotiques/Edition du week-end/Notre site/Archives/

 
Français>>EconomieMise à jour 06.11.2010 09h06
Zhou Xiaochuan : le plan de relance de la Fed a peu de chances de bénéficier à l'économie mondiale

Le deuxième cycle de la relance quantitative annoncé par la Réserve fédérale américaine (Fed), a peu de chances de bénéficier à l'économie mondiale, a indiqué vendredi Zhou Xiaochuan, le gouverneur de la Banque populaire de Chine (banque centrale).

Zhou Xiaochuan a fait cette remarque lors d'un discours prononcé lors d'un forum économique à Beijing.

La Fed a annoncé mercredi son plan d'acheter 600 milliards de dollars de bons du gouvernement pour revigorer l'économie léthargique des Etats-Unis.

Pour les Etats-Unis, la démarche de la Fed pourrait être "un bon choix", car elle pourrait aider à promouvoir l'emploi et à maintenir un taux bas d'inflation domestique, a indiqué Zhou Xiaochuan.

Cependant, la démarche pourrait avoir un impact négatif sur l'économie mondiale, a-t-il ajouté, expliquant que la mesure pourrait affaiblir davantage le dollar américain et apporter un flot de liquidités dans l'économie mondiale, en particulier les économies émergentes.

En tant que monnaie de réserve internationale, le dollar américain est largement utilisé dans le commerce international, la circulation de capitaux et les transactions financières. Un dollar plus faible aura donc sans aucun doute un impact sur le marché mondial, a expliqué Zhou Xiaochuan.

"La question consiste donc à se demander s'il y a un problème avec le système monétaire international, quand il y a un conflit entre le rôle international et le rôle domestique du dollar", a-t-il analysé.

Selon lui, les régulateurs chinois travailleront à prévenir les afflux anormaux de capitaux en contrôlant les échanges de devises étrangères et en maintenant l'ensemble des liquidités à un niveau approprié.

Le gouvernement chinois va maintenir une économie équilibrée à un niveau macroscopique et s'efforcera de prévenir les afflux d''argent chaud". Cependant, les afflux de capitaux ne peuvent pas être complètement contrôlés, a-t-il indiqué.

Concernant la résolution des déséquilibres commerciaux, Zhou Xiaochuan a expliqué que la réforme du taux de change n'était qu'un moyen de faire face à ce problème.

La réforme n'aura d'effet que s'il y a également un ajustement des salaires, des prix des matières premières et des remises sur les taxation des exportation, ainsi qu'une augmentation de la demande domestique, a indiqué Zhou Xiaochuan.

Source: xinhua

Commentaire
Zhou Xiaochuan, le gouverneur de la Banque populaire de Chine (banque centrale), fait la u...
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Guangzhou envisage d'annuler son service de transport gratuit face à l'affluence de nombreux voyageurs pour les Jeux asiatiques
Entretien entre les présidents chinois et portugais
La Chine et la réalité : choses vues et entendues par un journaliste chinois en Europe
La Chine doit garder la tête froide au sujet de sa 3ème place au FMI
Le partenariat stratégique global sino-français entre dans une nouvelle phase (PAPIER GENERAL)
Les liens sino-européens ont besoin d'esprits ouverts
L'exploitation des terres rares coûte cher à la Chine