100 chansons patriotiques/Edition du week-end/Notre site/Archives/

 
Français>>EconomieMise à jour 03.11.2010 17h30
La Chine doit relever le niveau de ses exportations pour contrer les enquêtes américaines

L'ambassadeur chinois à l'Organisation Mondiale du Commerce (OMC) a incité les exportateurs chinois à accélérer l'amélioration du niveau de leurs exportations, au moment où les Etats-Unis changent leur fusil d'épaule, focalisant désormais leurs enquêtes sur les importations de produits de haute qualité venant de Chine plutôt que sur les produits à forte main d'oeuvre.

Depuis que le Département américain du Commerce a annoncé le mois dernier une enquête sur le secteur chinois des énergies propres pour de prétendues subventions gouvernementales, il semble évident que les Etats-Unis considèrent avec de plus en plus d'insistance les produits de haut de gamme venant de Chine comme une partie de son « arsenal commercial », a dit le principal représentant de la Chine à l'OMC.

« La Chine est devenue la cible principale du protectionnisme commercial mondial, et les Etats-Unis sont un des principaux utilisateurs de mesures de défense commerciale contre la Chine », a dit M. Sun.

« Bien que les produits chinois à forte main d'oeuvre demeurent la cible principale, les preuves récentes montrent que les Etats-Unis sont en train de tourner leur attention vers les produits (de haut de gamme) à valeur ajoutée. Les industriels chinois seraient bien avisés de surveiller de près cette nouvelle tendance », a-t-il dit.

L'année dernière, les Etats-Unis ont ouvert 23 enquêtes concernant une valeur de 7,6 milliards de Dollars US contre la Chine, tandis qu'à l'échelle mondiale, les affaires similaires concernant la Chine durant la même période concernaient une valeur de 13 milliards de Dollars US. D'après les statistiques de l'OMC, plus de la moitié des enquêtes américaines lancées en 2009 ont été dirigées contre la Chine.

« Ces dernières années, non seulement le nombre des enquêtes lancées par les Etats-Unis (contre la Chine) ont augmenté de manière substantielle, mais le nombre de catégories a lui aussi augmenté. Cela a provoqué de fortes inquiétudes chez nous », a dit M. Sun.

A la requête du syndicat des Ouvriers Unis de l'Acier, le gouvernement américain a lancé une enquête dite « Section 301 » contre le secteur des énergies propres chinoises, dont l'énergie éolienne, l'énergie solaire, les batteries à grande efficacité ainsi que les véhicules à énergies nouvelles. Une enquête 301 permet aux Etats-Unis de sanctionner les pays qui se livrent à ce qu'elle dénomme du commerce inéquitable.

Les énergies propres sont un secteur-clé que le gouvernement chinois entend développer dans les cinq années qui viennent.

En plus de la Section 301, d'autres enquêtes concernant les exportations chinoises de produits de haut de gamme ou de haute technologie ont également été lancées cette année. Durant les six premiers mois de cette année, les Etats-Unis ont initié 28 enquêtes Section 337 pour le monde entier, et douze d'entre elles, soit 43%, visent la Chine.

Les exportations chinoises de lampes à énergie solaire, d'écrans à cristaux liquides et de toner pour imprimantes en ont été victimes.

Les enquêtes Section 337 visent des actes et une concurrence soit-disant inéquitables liés à des importations de biens, y compris la violation des brevets ou des marques déposées américains.

« Le fait que de plus en plus de produits haut de gamme soient impliqués dans des affaires de protection commerciale montre que les Etats-Unis ressentent une menace venant de la Chine, du fait de ses capacités de plus en plus fortes d'innovation locale, de recherche et de développement. Mais en fait, elle n'est pas encore assez puissante pour rivaliser directement avec ses homologues américains », a dit Wang Rongjun, expert à l'Institut des Etudes Américaines à l'Académie Chinoise des Sciences Sociales.

L'augmentation du nombre d'affaires de défense commerciale des Etats-Unis à l'encontre des produits chinois de haut de gamme va devenir « une tendance immuable », a-t-il prédit.

D'après le cadre de son 12e Plan quinquennal (2011-2015), le gouvernement chinois a mis en évidence l'intérêt de développer sept nouvelles industries de haute technologie, dont les énergies nouvelles et les matériaux.

Mais à la date de la mi-octobre, les Etats-Unis avaient déjà lancé 24 actions de défense commerciale contre la Chine.

De son côté, le Ministère du Commerce a déclaré lundi que les Etats-Unis et l'Union Européenne abusaient des mesures commerciales protectionnistes dans un contexte de concurrence de plus en plus dure et de consommation intérieure en berne. La fourchette des enquêtes s'est étendue des textiles et des industries légères aux secteurs des énergies vertes, des énergies nouvelles et des informations électroniques. Le Ministère a prédit que l'année prochaine serait encore plus « dure » et « plus compliquée ».

Et au delà de la peur de la concurrence, les experts pensent que la plupart des cas ont des « motifs politiques ».

« Les plaintes américaines au sujet des politiques chinoises en matière d'énergies propres sont sans fondement. Les pratiques chinoises concernant les énergies propres sont parfaitement en concordance avec les règles de l'OMC », a dit M. Sun.

« La reprise économique et l'emploi sont les priorités principales des Etats-Unis », a dit M. Sun, avant d'ajouter que les enquêtes 301 servent de tactique de diversion face aux problèmes de politique intérieure des Etats-Unis.

Andrew Hang Chen, président de USFOR Energy, une société de consultants américaine qui apporte son aide aux sociétés chinoises du secteur de l'énergie éolienne aux Etats-Unis, a dit que « Les Etats-Unis vivent dans la peur que l'industrie de l'énergie éolienne de la Chine, qui se développe à une vitesse impressionnante, prenne le dessus ».

« Les machines éoliennes chinoises sont 15% moins chères que les Américaines, mais la qualité et le service sont identiques. Les exportations chinoises croissantes en la matière feront à l'évidence disparaitre de plus en plus d'emplois aux Etats-Unis », a dit M. Chen.

Face à l'augmentation du nombre des enquêtes américaines, les experts et les associations d'industrie ont appelé les fabricants chinois à relever le niveau de leurs produits.

Li Junfeng, directeur adjoint de l'Institut de Recherche sur l'energie de la Commission Nationale du Développement et de la Réforme, a dit : « Les entreprises chinoises (affectées par la Section 301) doivent réfléchir à une diversification de leurs portefeuilles et améliorer la technologie pour accroitre leur compétitivité ».

Source: le Quotidien du Peuple en ligne

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Opération d'essais de l'oléoduc entre la Chine et la Russie
Editorial : l'Expo 2010 de Shanghai, une opportunité d'étudier le futur au milieu de défis
Le Quotidien du Peuple appelle à intensifier les efforts pour améliorer le travail concernant les intérêts du peuple
L'adoption du projet de loi sur la retraite en France a une grande importance pour l'Europe
Qui est vraiment Liu Xiaobo ?
Chine : Le Quotidien du peuple souligne une réforme politique étape par étape
Le Sénat français a adopté le projet de loi sur la retraite à 62 ans