100 chansons patriotiques/Edition du week-end/Notre site/Archives/

 
Français>>EconomieMise à jour 28.10.2010 09h20
La tendance de l'économie chinoise exerce une influence sur le monde

Le 18 octobre, la 5e session plénière du XVIIe Comité central du Parti communiste chinois s'est clôturée à Beijing. Pendant la session, le Parti a discuté et adopté les Propositions du Comité central sur l'élaboration du XIIe plan quinquennal pour le développement économique et social. L'événement a été suivi par les médias étrangers. Durant la crise financière mondiale, la Chine a contribué à la reprise en conservant une croissance stable et dynamique. Les médias et les experts de différents pays analysent la tendance de l'économie chinoise.

Le développement économique chinois a obtenu des succès

L'économie chinoise a été la première à rebondir après la crise. En 2009, le PIB a cru de 8,7 %, soit une contribution de 50 % à la croissance économique mondiale. Sans ce dynamisme, l'économie mondiale serait restée encore plus longtemps dans une situation morose. Aujourd'hui, la crise n'est pas encore dépassée, la reprise n'est pas claire aux États-Unis et en Europe, c'est pourquoi l'économie chinoise attire l'attention.

Mustafa Saaid, ex-ministre de l'Économie et directeur du Comité des Affaires économiques du parlement populaire de l'Égypte, estime qu'au cours des cinq dernières années, la Chine a fourni d'énormes efforts pour accroître le niveau de vie de son peuple et améliorer la justice sociale et la transparence, sans oublier de renforcer son soutien au développement des régions pauvres.

Chen Gang, chercheur de l'Institut de l'Asie de l'Est relevant de l'université nationale de Singapour, pense qu'avec l'industrialisation et l'urbanisation, dans les cinq années à venir, l'économie chinoise avancera autant qu'au cours des deux décennies précédentes, même si la vitesse de la croissance devrait s'assagir. D'après lui, la Chine donnera une impulsion importante à l'économie mondiale.

La transformation chinoise à venir mérite l'attention

La communauté internationale attend beaucoup du XIIe plan quinquennal et de ses points principaux, notamment en ce qui concerne la transformation du mode de développement économique, la stimulation de la demande intérieure, l'augmentation du revenu moyen, la lutte contre le changement climatique, etc.

Selon Le Figaro, le XIIe plan quinquennal sera une indication de la réforme économique et sociale à venir, ainsi qu'un plan de grande envergure visant à accélérer la réalisation de la transformation du mode de développement économique.

Pour Les Échos, si le plan clé de cette session consiste à transformer le modèle de développement, l'objectif stratégique à atteindre sera la stimulation de la consommation familiale à l'intérieur du pays. Le XIIe plan quinquennal a fourni une piste vers la transformation progressive. La Chine a déjà amorcé une « mutation progressive de son économie ». Cette proposition enregistrée dans un texte officiel prouve que le Parti communiste chinois s'aperçoit de la nécessité de cette transformation.

« Tout en soulignant l'importance du développement, le XIIe plan quinquennal met l'accent sur la transformation structurelle, la réforme du régime de redistribution et le développement des industries de hautes et nouvelles technologies, d'environnement et de nouvelles énergies. Il prône un modèle de développement plus harmonieux, durable et équitable, qui accorde la même importance à la qualité et la quantité, ce qui correspond à la tendance du développement mondial bas carbone, égalitaire, avec l'homme comme pivot central », explique Chen Gang.

Selon Handelsblatt, la Chine réformera son système économique de manière plus poussée et le nouveau plan quinquennal renforcera la demande intérieure. Le développement chinois se détachera des exportations et veillera à stimuler la demande intérieure.

Dans le Financial Times, on estime que le projet du XIIe plan quinquennal met l'accent sur la croissance économique, le niveau des revenus, et particulièrement sur l'efficience énergétique et la réduction des émissions de CO2. Le développement des sources renouvelables comme l'énergie solaire, éolienne et nucléaire se dessine déjà clairement.

Des coopérations pour partager les fruits chinois de la croissance

Le pays gigantesque de 1,3 milliard d'habitants se développe rapidement, et le monde est irrésistiblement attiré par son potentiel multiple.

Mohamad Sedki, ex-ambassadeur de la Ligue des États arabes en Chine, pense que « les résultats chinois peuvent promouvoir le développement d'autres pays, offrir des exemples et une impulsion à leur croissance économique ».

D'après M. Sedki, la Chine joue un rôle important dans l'aide des pays pauvres qui cherchent à se relever de la crise financière internationale. Par exemple, elle a réduit ou annulé les dettes d'un certain nombre de pays, coopéré avec des institutions internationales dans le contrôle de l'impact de la crise financière, donnant l'image d'un grand pays responsable.

Les pays en développement ne sont pas les seuls à s'apercevoir des opportunités chinoises. Les pays développés n'hésitent pas à franchir le pas vers ce grand marché émergent.

Par exemple, pour l'Allemagne, la plus grande économie européenne, le potentiel chinois signifie l'augmentation des exportations et l'amélioration du secteur de l'emploi. Dans les premiers mois de l'année, le commerce bilatéral sino-allemand a bondi, et les exportations allemandes en Chine se sont envolées.

Reiner Brüderle, ministre fédéral de l'Économie et de la Technologie d'Allemagne, a indiqué que son pays et la Chine sont devenus deux forces importantes de la croissance économique mondiale. Il soutient aussi la réalisation d'un accord de libre-échange entre les deux partenaires, afin de promouvoir les échanges économiques et commerciaux qui « profitent à tous ».

Frank Appel, PDG de Deutsche Post World Net, a déclaré que « la Chine pour nous, c'est évidemment une opportunité. Si nous n'étions pas une société internationale qui implantée en Chine, nous aurions aujourd'hui moins d'employés en Allemagne. Le taux de chômage national a baissé grâce à la mondialisation. L'Allemagne a davantage profité du marché chinois que d'autres pays. »

Selon Chen Gang, au cours des cinq années à venir, la Chine et Singapour auront une gamme de coopération très large, y compris des opportunités d'exploitation commune d'investissements vers des pays tiers, dans le domaine de l'urbanisme, en particulier pour le transport, le reboisement et l'intégrité du territoire, ainsi que dans les nouvelles énergies, la finance et le secteur immobilier.

Source: China.org.cn

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Barrage des Trois Gorges : la production est en passe de dépasser les 80 milliards de KWh l'année prochaine
Chine : augmentation prochaine des prix au détail de l'essence et du diesel
Chine : Le Quotidien du peuple souligne une réforme politique étape par étape
Le Sénat français a adopté le projet de loi sur la retraite à 62 ans
Les Etats-Unis mènent une guerre monétaire
Pourquoi la Banque centrale augmente t-elle résolument son taux d'intérêt ?
Les Etats-Unis reculent dans leur dispute monétaire avec la Chine