100 chansons patriotiques/Edition du week-end/Notre site/Archives/

 
Français>>EconomieMise à jour 15.10.2010 11h19
L'Union Européenne va faciliter l'accès des PME en Chine

L'Union Européenne (UE) vient d'ouvrir dix points de contact en Chine afin d'offrir aux petites et moyennes entreprises (PME) européennes un meilleur accès au marché, a annoncé la Commission Européenne le 13 octobre dernier.

Cette annonce a été faite lors de la Troisième Conférence Annuelle du Réseau Européen d'Entreprises, lancé en février 2008 par la Commission en tant que partie essentielle des efforts de l'UE pour favoriser la compétitivité des entreprises européennes.

Ces points de contact ont été installés dans des villes comme Guangzhou, Xiamen et Hangzhou pour fournir des informations pratiques et de l'aide aux PME européennes pour l'extension de leurs exportations ou de leur présence commerciale en Chine.

La Commission a cité comme exemple un fabricant de chocolat suédois qui voulait s'étendre en Chine. La maison-mère de Suède a pris contact avec le bureau du réseau à Wuhan, et ils ont trouvé ensemble le partenaire idoine pour distribuer et faire la promotion de la marque. A présent, cette entreprise est sur le point d'ouvrir un bureau commercial en Chine.

« Les petites entreprises européennes sont un des moteurs de la croissance et elles créent des emplois. Comme les marchés deviennent mondiaux, une partie croissante des PME vont diriger leurs idées et leur énergie vers l'exportation en dehors de leur propre pays, voire de l'UE », a dit Antonio Tajani, Commissaire de l'UE à l'Industrie et aux Entreprises, ajoutant qu'il y avait d'énormes opportunités pour les PME dans les grands partenaires commerciaux comme la Chine.

Du fait que la concurrence des entreprises situées hors de l'UE devient plus forte, résultat de la crise financière, les PME, a-t-il dit, ont besoin de marchés ouverts et d'une concurrence loyale afin de pouvoir rester compétitives.

Le Réseau Européen d'Entreprises offre à présent un soutien pratique et des conseils à plus de deux millions de petites entreprises européennes, les aidant à profiter au mieux des opportunités présentes au niveau international et à commencer à exporter.

Il couvre 47 pays, dont les pays membres de l'UE, les Etats-Unis, la Russie, la Chine, le Mexique et la Corée du Sud. Les services sont offerts par le biais de 589 organisations spécialisées en affaires et technologie, avec 3 000 membres du personnel experts.

Il fournit aussi des informations sur la législation et le financement de l'UE, donne des conseils sur la façon de développer une idée innovante et aide les entreprises à accroître leurs chances de succès quand elles demandent un financement de l'UE.

Source: le Quotidien du Peuple en ligne

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
La Chine souhaite résoudre ses désaccords avec l'Europe
La Chine critique l'inspection aérienne des législateurs japonais sur les îles Diaoyu
Le Japon doit voir au delà de ses problèmes internes
La Chine se développe pacifiquement, mais sa patience a des limites
Le banquet Gates-Buffet, « un test pour les Chinois riches »
Le recours à la force militaire ne devrait jamais être une « solution »
Que cache la rhétorique anti-chinoise du Congrès américain ?