100 chansons patriotiques/Edition du week-end/Notre site/Archives/

 
Français>>EconomieMise à jour 13.10.2010 08h08
Ministre chinois du Commerce : le forum sino-africain profite aux relations stratégiques et au développement

Depuis sa naissance en octobre 2000, le Forum sur la coopération sino-africaine est devenu une plate-forme de dialogue et de coopération pragmatique entre la Chine et l'Afrique, a déclaré le ministre chinois du Commerce, Chen Deming, dans un article écrit pour le Quotidien du Peuple.

Dans le cadre du forum et en respectant le principe de bénéfices mutuels et d'égalité, la Chine a multiplié les voies et les moyens d'assister les nations africaines, y compris par l'assistance directe, le soulagement de la dette, l'exemption de taxe, des prêts à taux préférentiels et des fonds de développement, a-t-il indiqué dans l'article publié mardi.

Selon lui, ce forum est une vitrine du potentiel important d'amitié et de coopération entre la Chine et l'Afrique.

Lancé en octobre 2000, ce forum a été pensé comme une plate-forme de consultation et de dialogue entre le plus grand pays en développement du monde et un vaste continent en développement.

Quatre conférences ministérielles ont eu lieu dans le cadre du forum. Le forum a également organisé un sommet en novembre 2006, au cours duquel le président chinois Hu Jintao a annoncé une série de propositions destinées à renforcer la coopération commerciale avec l'Afrique.

Le gouvernement chinois a mis en place le Fonds de Développement sino-africain, lors du sommet de Beijing 2006.

A ce jour, le fonds s'est engagé à investir 1 milliard de dollars et a financé 35 projets dans 20 pays africains pour un total de 4 milliards de dollars. La plupart de ces projets sont centrés sur les ressources et l'énergie, le traitement et l'industrie manufacturière, la construction des infrastructures et l'agriculture, a précisé le ministre du Commerce.

Les investissements directs de la Chine en Afrique ont augmenté à 1,44 milliard de dollars en 2009, contre 210 millions de dollars en 2000.

Plus de 1 600 entreprises chinoises ont investi en Afrique, créant ainsi des milliers d'emplois sur place.

L'établissement des zones de coopération commerciale et économique d'outre-mer progresse également, et les entreprises chinoises ont établi six zones de coopération commerciale et économique en Afrique, a-t-il rappelé.

"Comme le dit un proverbe, il est préférable d'apprendre aux gens à pêcher que de leur donner des poissons," a confié M. Chen, rappelant que la Chine a non seulement fourni de l'assistance, mais aussi exporté des technologies vers l'Afrique et formé des personnes afin de l'aider à éradiquer la pauvreté.

Le commerce entre la Chine et l'Afrique a explosé ces dix dernières années, passant de 10,6 milliards de dollars en 2000 à 106,8 milliards de dollars en 2008, a précisé le ministre du Commerce.

La croissance du volume du commerce bilatéral a ralenti en 2009 en raison de la récession économique mondiale, mais le volume a augmenté à 61,2 milliards de dollars au premier semestre de l'année 2010, soit un chiffre en hausse de 65% en base annuelle.

Chen Deming a exprimé que la Chine appliquerait de manière efficace les nouvelles mesures annoncées lors de la quatrième conférence ministérielle du forum et étudierait les nouveaux projets économiques et commerciaux, en prenant en compte les besoins et les problèmes pressants des pays africains.

D'après lui, la Chine améliorera le mécanisme de forum, afin de faciliter le commerce et l'investissement et d'approfondir la coopération financière, et le pays soutiendra l'intégration économique du continent africain.

Dans le cadre du forum, il a appelé les deux parties à exploiter de nouveaux domaines de croissance dans la coopération économique, tels que les finances, la logistique, la navigation et l'énergie propre.

Chen Deming souhaite que ce mécanisme encourage les entreprises des deux parties à exploiter de nouveaux moyens de coopération dans les domaines des investissements, du commerce de services, du transfert des technologies et du développement des ressources humaines.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Open de Chine 2010 :Djokovic remporte le titre de champion en simple
Un dirigeant chinois observe le grand défilé militaire de la RPDC
Le Japon doit voir au delà de ses problèmes internes
La Chine se développe pacifiquement, mais sa patience a des limites
Le banquet Gates-Buffet, « un test pour les Chinois riches »
Le recours à la force militaire ne devrait jamais être une « solution »
Que cache la rhétorique anti-chinoise du Congrès américain ?