Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>EconomieMise à jour 12.10.2010 15h17
Chine-ASEAN : impressionnante croissance du commerce et des investissements bilatéraux
La zone portuaire de Qinzhou dans le Guangxi est la zone détaxée la plus proche de l'ASEAN en Chine.

Mise en place en début d'année, la Zone de libre-échange entre la Chine et certains pays d'Asie du Sud-Est apporte déjà des résultats prometteurs, et pas uniquement sur le plan économique.

LE Ve Forum de coopération économique du pan-golfe Beibu s'est ouvert le 12 août dernier à Nanning, chef-lieu de la région autonome zhuang du Guangxi. Plus de 400 politiciens, experts et représentants d'entreprise, pro-venant, entre autres, de la Chine, du Vietnam, de la Malaysia, de Singapour et de Brunei, y ont participé. Depuis la mise en place officielle, il y a six mois, de la Zone de libre-échange entre la Chine et les pays de l'Association des nations de l'Asie du Sud-Est (ASEAN), le commerce et les investissements bilatéraux augmentent rapidement. Durant cette période, le montant des échanges commerciaux s'élève à 136,5 milliards $US, soit une hausse de 55 % par rapport à la même période de l'année précédente.
Avec 208,4 milliards $US en 2009, la coopération économique dans le pan-golfe Beibu constitue 97,8 % du volume des échanges commerciaux entre la Chine et l'ASEAN. Malgré la vive concurrence parmi les exportateurs et les investisseurs étrangers, les deux sont cependant complémentaires sur le plan économique : si cette complémentarité est pleinement mise en valeur, les relations économiques et commerciales Chine-ASEAN connaîtront un plus grand développement.

La plus grande zone de libre-échange au monde

La Zone de libre-échange Chine-ASEAN, mise en place début 2010, est une réussite dans le domaine de la coopération régionale. Créée dans le contexte de la mondialisation économique et de l'intégration économique régionale, elle est de fait devenue la plus grande zone de libre-échange au monde avec 1,9 milliard d'habitants, une valeur globale de production de 6 billions $US et un volume commercial de 4,5 billions $US, ce qui marque une nouvelle ère dans les relations économiques et commerciales de ces pays.
Depuis la mise en place officielle de la Zone de libre-échange Chine-ASEAN, plus de 90 % des produits sont exemptés de droits de douane entre la Chine et six pays membres de l'ASEAN, soit Brunei, les Philippines, l'Indonésie, la Malaysia, la Thaïlande et Singapour. En 2015, le libre-échange sera étendu à quatre autres pays de l'ASEAN, à savoir le Vietnam, le Laos, le Cambodge et le Myanmar (Birmanie).

Augmentation du déficit commercial de la Chine avec l'ASEAN

Le volume du commerce entre la Chine et l'ASEAN représente 9 % du commerce extérieur de la Chine, mais cette proportion devrait augmenter avec la création de la Zone de libre-échange Chine-ASEAN. Selon Xu Ningning, du Secrétariat chinois au Conseil commercial Chine-ASEAN, l'ASEAN remplacera peut-être le Japon comme troisième partenaire commercial de la Chine avant la fin de cette année. Dans la première moitié de 2010, la Chine a importé pour 71,9 milliards $US de marchandises depuis les pays de l'ASEAN et leur en a exporté pour 64,6 milliards $US, ce qui représente une croissance respective de 64 % et 45 % par rapport à la même période de l'année précédente. Bien évidemment, la croissance de l'importation est plus rapide que celle de l'exportation, et le déficit commercial de la Chine avec l'ASEAN est de 7,3 milliards $US. Mme Neav Chanthana, vice-directrice de la Banque nationale du Cambodge, souligne que la crise financière mondiale pose une grave menace au développement durable de l'économie mondiale et surtout à celui des pays émergents ou en voie de développement. De nombreux pays asiatiques, en particulier les pays qui dépendent du commerce extérieur, se tournent vers la Chine, parce qu'elle est le centre du réseau d'approvisionnement en Asie.

Un rapport publié en Thaïlande par le célèbre Kasikorn Research Center montre que le déploiement de la Zone de libre-échange Chine-ASEAN apporte des opportunités énormes aux produits thaïlandais. Dans les deux premiers mois de cette année, les exportations vers la Chine ont augmenté de 84,4 % par rapport à la même période de l'année dernière, et la Chine est devenue son plus grand marché d'exportation, détrônant les États-Unis.

[1] [2]

Source: La Chine au présent

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Le Quotidien du Peuple en ligne recrute un(e) traducteur(trice) avec français langue maternelle
La Chine reconnaît le CNT libyen comme l'autorité au pouvoir et le représentant du peuple libyen
Le Yuan est utile pour les transactions commerciales à l'étranger
Comment les Etats-Unis commémoreront-ils les attentats du 11 septembre ?
Il faut combattre les causes du terrorisme