100 chansons patriotiques/Edition du week-end/Notre site/Archives/

 
Français>>EconomieMise à jour 08.10.2010 08h24
La croissance de la Chine est une force importante pour la reprise mondiale, selon la Banque mondiale

La croissance de la Chine est une force très importante dans la reprise économique mondiale, a déclaré jeudi aux journalistes à Washington le président du groupe de la Banque mondiale Robert B. Zoellick en réponse à une question de Xinhua.

M. Zoellick a tenu ces propos lors d'un point presse à l' approche de la réunion annuelle de la Banque qui doit avoir lieu ce week-end.

Interrogé sur la contribution que la Chine pouvait apporter au développement du monde, le président, qui vient d'achever une tournée d'une semaine en Chine le mois dernier, a déclaré que la croissance de la Chine était en soi une contribution importante pour le monde.

L'économie chinoise devrait, selon les projections, connaître une croissance de 10,5% en 2010 et de 9,6% en 2011, entraîné par la demande intérieure, a estimé mercredi le Fonds monétaire international (FMI) dans son rapport semestriel sur l'économie mondiale.

"La croissance forte et continue de la Chine ces dernières années a joué un rôle charnière pour le commerce mondial, bénéficiant aux exportateurs de matières premières et de biens d' équipement", indique ce rapport.

Le patron de la Banque mondiale a souligné l'importance d'une nouvelle économie multipolaire, nécessitant une connaissance multipolaire, dans laquelle les économies émergentes apporteraient au monde les leçons tirées de leurs nouvelles expériences.

La reprise est là, mais elle n'est pas assez rapide pour créer suffisamment d'emplois, et la crise économique entraîne encore de nombreuses difficultés pour l'emploi et la vie des populations, a dit M. Zoellick.

"Nous avons besoin d'une croissance plus équilibrée et plus durable", a-t-il ajouté.

M. Zoellick a également mis en garde contre le risque de retour du protectionnisme dans cette période post-crise. Il a souligné que le protectionnisme n'était pas une issue possible, et qu'il ne pourrait apporter qu'un risque de répéter les erreurs des années 1930.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Une délégation du PCC effectuera une visite officielle en RPDC
Le Premier ministre chinois avance une proposition sur la coopération Asie-Europe
Le Japon doit voir au delà de ses problèmes internes
La Chine se développe pacifiquement, mais sa patience a des limites
Le banquet Gates-Buffet, « un test pour les Chinois riches »
Le recours à la force militaire ne devrait jamais être une « solution »
Que cache la rhétorique anti-chinoise du Congrès américain ?