100 chansons patriotiques/Edition du week-end/Notre site/Archives/

 
Français>>EconomieMise à jour 29.09.2010 16h47
La Chine prendra davantage de mesures pour l'économie d'énergie dans son douzième plan quinquennal

« Avant la conférence de Copenhague, la Chine a promis de réaliser une réduction de 40 à 45 % de ses émissions de dioxyde de carbone par unité de PIB en 2020 par rapport au niveau de 2005, et une augmentation de la forêt à 40 millions d'hectares. Voici notre objectif pour réagir au changement climatique », a annoncé le 29 septembre Xie Zhenhua, haut représentant chinois du problème climatique, lors d'une conférence de presse.

La Chine est en train de concevoir son douzième plan quinquennal (2011-2015). Au cours des cinq prochaines années, le pays va diviser son objectif pour faire face au changement climatique. La consommation d'énergie par unité de PIB, l'intensité des émissions de dioxyde de carbone, la proportion de l'énergie renouvelable et le puits de carbone des forêts ont tous été intégrés dans ce plan d'État.

« Afin de matérialiser cet objectif, nous allons améliorer les lois et les règlements concernant le changement climatique, conseiller au public d'économiser l'énergie et de protéger l'environnement, transformer notre mode de développement, ajuster la structure économique, changer notre manière de consommer, et rendre notre société plus environnementale, plus “bas carbone” et caractérisée par l'économie d'énergie », a déclaré M. Xie.

« Nous allons accélérer la restructuration économique et renforcer continuellement l'économie d'énergie et la réduction des émissions de dioxyde de carbone. La Chine va développer l'énergie renouvelable, et augmenter la proportion d'énergie verte comme énergie primaire ».

D'après M. Xie, l'innovation scientifique et technique est la clé. « Nous engagerons plus de moyens à la recherche de techniques bas carbone, à reconstruire des industrielles traditionnelles de manière écologique, et à mettre en vigueur des travaux importants d'économie d'énergie et de réduction des émissions de CO2 dans les domaines de l'industrie, de l'architecture et des transports ».

La Chine a commencé des essais expérimentaux dans cinq provinces et huit villes et a conclu des politiques coordonnées et des expériences pour lutter contre le changement climatique. Ces politiques seront ensuite étendues à l'ensemble du pays.

Les systèmes de statistique, de surveillance et d'évaluation sur l'économie d'énergie seront améliorés. Dans le douzième plan quinquennal, la Chine appliquera davantage de mesures économiques pour promouvoir l'économie d'énergie, surtout des politiques incitatives sur le prix, l'impôt et la finance.

« Dans le douzième quinquennal, pour réaliser l'objectif chinois, le développement économique et social de Chine attachera plus d'importance à l'économie d'énergie et la réduction des émissions de dioxyde de carbone, et changera son mode de développement et de vie pour un modèle bas carbone et plus vert », a ajouté M. Xie.

Source: China.org.cn

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Le soutien mutuel des intérêts essentiels est une part importante des liens Chine-Russie (déclaration conjointe)
Les Taïwanais vivant à l'étranger invités à visiter la partie continentale de la Chine
La Chine se développe pacifiquement, mais sa patience a des limites
Le banquet Gates-Buffet, « un test pour les Chinois riches »
Le recours à la force militaire ne devrait jamais être une « solution »
Que cache la rhétorique anti-chinoise du Congrès américain ?
La dispute entre la Chine et le Japon n'est pas finie