100 chansons patriotiques/Edition du week-end/Notre site/Archives/

 
Français>>EconomieMise à jour 22.09.2010 09h40
La Chine impose une évaluation impérative sur les économies d'énergie des nouveaux investissements en biens immobiliers

La Chine a annoncé mardi qu'elle redoublerait d'efforts dans les économies d'énergie en imposant une évaluation impérative sur les économies d'énergie des nouveaux investissements en biens immobiliers.

Ces investissements seront soumis à des évaluations indépendantes et à la révision du gouvernement pour définir s'ils satisfont ou non aux critères sur les économies d'énergie avant d'obtenir l'approbation des régulateurs, a annoncé mardi la Commission d'Etat pour la réforme et le développement (CERD), dans un communiqué affiché sur son site internet.

"Il est très important et urgent pour nous de freiner la croissance excessive de la consommation d'énergie et d'augmenter l'efficacité dans l'exploitation énergétique", indique le communiqué.

D'après les nouveaux règlements, des institutions indépendantes se chargeront des évaluations sur les économies d'énergie puis il incombe aux départements gouvernementaux de passer en revue ces évaluations.

D'après cette réglementation, qui entrera en vigueur le 1er novembre 2010, tous les projets qui ne passent pas l'évaluation se verront interdits.

Les projets dont la consommation annuelle d'énergie est supérieure à l'équivalent de 3 000 tonnes de charbon doivent soumettre au gouvernement un rapport détaillé sur leurs économies d'énergie.

"L'industrialisation et l'urbanisation de la Chine ont été réalisées principalement par les investissements en biens immobiliers, qui ont consommé une grande quantité d'énergie. Les nouveaux règlements permettront de restreindre la consommation d'énergie et d'encourager une utilisation raisonnable des ressources", a déclaré Li Zuojun, directeur adjoint de l'Institut de recherche des politiques sur les ressources et l'environnement, relevant du Conseil des Affaires d'Etat (gouvernement central).

La Chine s'est fixée comme objectif de réduire de 20% sa consommation d'énergie par unité du PIB (produit intérieur brut) avant fin 2010, par rapport au niveau de 2005.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Prise d'otages : Les Philippines transmettent le rapport d'enquête à l'ambassadeur de Chine à Manille
Le vice-président chinois appelle à économiser l'énergie
La Chine est confiante, mais n'est pas arrogante, elle veut écouter les différents points de vue des pays du monde
L'alliance entre la politique et le commerce - tumeur maligne de la justice sociale
Ce n'est qu'en disant la vérité que la voix de la Chine fera plus autorité
Les syndicats français défendent la retraite à 60 ans
Présenter une Chine variée à l'Europe