100 chansons patriotiques/Edition du week-end/Notre site/Archives/

 
Français>>EconomieMise à jour 15.09.2010 09h01
Yi Xiaozhun : on ne doit pas demander à la Chine d'assumer des obligations à la place des pays développés

Le vice-ministre chinois du commerce Yi Xiaozhun a affirmé le 14 septembre que la Chine était disposée à fournir des aides dans la mesure du possible aux pays en voie de développement pour réaliser en temps voulu l'objectif de développement millénaire dans le cadre de la coopération sud-sud, mais ce ne serait pas du même genre que les rapports d'assistance entre le nord et le sud, et il ne devrait pas non plus demander à la Chine d'assumer les obligations des pays développés qui leur incombent.

Yi Xiaozhun a ajouté que dans la cirse financière, les pays en voie de développement avaient subi le choc le plus sérieux, le volume du commerce et le montant des investissements étrangers se sont chutés considérablement. Les pays développés ont réduit leurs assistances à cause de leur situation financière. « Voilà une réalité à laquelle font face les pays en développement dans leur réalisation future de l'objectif de développement millénaire. »a-t-il indiqué.

Source: CRI

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
l'élan économique chinois assuré par le plan de relance
Livre blanc : la politique des ressources humaines chinoise est devenue plus ouverte
L'alliance entre la politique et le commerce - tumeur maligne de la justice sociale
Les syndicats français défendent la retraite à 60 ans
Ce n'est qu'en disant la vérité que la voix de la Chine fera plus autorité
Présenter une Chine variée à l'Europe
La croissance chinoise se fait aussi avec les pays d'Afrique