100 chansons patriotiques/Edition du week-end/Notre site/Archives/

 
Français>>EconomieMise à jour 06.09.2010 08h32
La croissance aveugle de l'industrie automobile pourrait nuire à l'économie chinoise (responsable gouvernemental)

L'expansion sans contrôle de l'industrie automobile, encouragée par les autorités locales, pourrait nuire à l'économie à une plus grande échelle, a révélé samedi Chen Bin, chef de la coordination industrielle de la Commission d'Etat pour le développement et la réforme, ajoutant que la Chine doit mettre "résolument" un terme à la surcapacité de cette industrie.

L'année dernière, la Chine a devancé les Etats-Unis pour devenir le premier marché automobile du monde, avec un record de ventes de 13,64 millions d'unités. A l'horizon fin 2015, la production chinoise pourrait dépasser largement la demande, s'est inquiété Chen Bin, lors du Forum international sur le développement de l'industrie automobile chinoise, à Tianjin, dans le nord de la Chine.

Dopés par les bénéfices de l'industrie automobile et les intérêts économiques, les gouvernements locaux se lancent "aveuglement" dans le secteur, par l'ouverture de nouvelles usines et l'expansion de la capacité de production.

Vingt-sept des 32 provinces, régions autonomes et municipalités chinoises disposent des usines automobiles.

D'après Chen Bin, cette surcapacité conduit à une concurrence cruelle et nuit à la rentabilité du secteur. Et elle entrave le développement durable de l'économie nationale.

Il a proposé que le gouvernement intensifierait le contrôle sur l'efficacité de l'industrie en vue d'une répartition raisonnable des ressources.

La production et la vente automobiles ont toutes les deux dépassé dix millions d'unités pour les sept premiers mois de l'année, selon les chiffres publiés fin août par le ministère chinois de l'Industrie et de l'Informatisation.

Source: xinhua

Commentaire
Effectivement, la chine risque d'être dépendant involontairement de l'importation du pétro...
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Chine : lancement réussi du satellite de communication "SinoSat-6"
La Chine et l'UE s'engagent à promouvoir les relations bilatérales
Un été, témoin d'incessantes expulsions de Roms, qui « fait rougir la France »
Les liens sino-européens nagent encore dans l'incompréhension mutuelle
Le rapatriement de Roms ternit l'image de France
Il faut arrêter les propos disant que l'environnement d'investissement en Chine empire
Instituts Confucius : pourquoi faire tant d'histoires ?