100 chansons patriotiques/Edition du week-end/Notre site/Archives/

 
Français>>EconomieMise à jour 27.08.2010 08h51
Des compagnies chinoises travailleront sur les nouvelles lignes de TGV américaines

Des compagnies chinoises prendront part aux nouveaux projets américains de lignes de TGV. Elles ne joueront pas le simple rôle de main d'œuvre, comme par le passé, mais fourniront des technologies et des équipements.

Au début de cette année, l'administration Obama a approuvé un budget de 8 milliards d'USD, dans le cadre du plan général de relance économique. Ce budget sera le premier fonds de lancement des 13 nouveaux projets de voies pour le TGV dans une trentaine d'États américains.

Suite à ce premier budget, le gouvernement fédéral a également prévu un budget annuel d'un milliard d'USD au cours des cinq prochaines années, afin de financer les premières tranches de ces projets.

Les États de la Californie, de la Floride et de l'Illinois toucheront une allocation importante à cet effet. Les projets en Californie sont les plus ambitieux, avec une longueur générale de près de 1 000 miles (1 609 km).

Selon des analystes, les États-Unis ont trouvé nécessaire de lancer un deuxième plan de relance pour surmonter la crise financière actuelle, et les gros projets d'infrastructure sont toujours considérés comme une des meilleures solutions.

Cependant, les huit milliards d'USD ne représentent qu'un huitième de l'investissement annuel des États-Unis dans les autoroutes. Il est donc raisonnable de voir le montant général des budgets s'élever à des centaines de milliards d'USD pour achever ces nouveaux projets de chemins de fer. Des fabricants japonais, chinois, français et allemands de rails, de wagons et d'équipements se préparent tous à se battre leurs parts du gâteau.

Selon plusieurs médias, le gouvernement chinois est déjà parvenu à des accords avec l'État de Californie et la compagnie General Electric pour sa participation au premier projet de ligne de TGV. Il est par ailleurs très probable que des compagnies chinoises soient choisies comme principaux fournisseurs d'équipements, et qu'elles accréditent des collaborateurs locaux pour la fabrication de trains atteignant les 215 miles à l'heure (346 km/h).

Les parties concernées en Californie ont poursuivi les prises de contact avec les partenaires chinois, et le gouverneur Arnold Schwarzenegger y apportera son soutien lors de sa prochaine visite en Chine, au cours du deuxième semestre de cette année, a révélé David Crane, conseillé spécial auprès du gouvernement de Californie.

Source: China.org.cn

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Hu Jintao et Wen Jiabao appellent à n'épargner aucun effort pour sauver les blessés d'un crash aérien
La Chine et l'Afrique du Sud nouent un "partenariat stratégique global"
Le rapatriement de Roms ternit l'image de France
Il faut arrêter les propos disant que l'environnement d'investissement en Chine empire
Instituts Confucius : pourquoi faire tant d'histoires ?
Les travailleurs chinois à l'étranger rencontrent trois difficultés dans la défense de leurs droits et intérêts légitimes
L'appartenance de la Chine au pays en voie de développement ne doit pas être ignorée ni démenti