100 chansons patriotiques/Edition du week-end/Notre site/Archives/

 
Français>>EconomieMise à jour 27.08.2010 08h15
Chine : la banque centrale retire 91 milliards de yuans du marché monétaire cette semaine

La Banque populaire de Chine, la banque centrale chinoise, a retiré cette semaine au total 91 milliards de yuans (13,37 milliards de dollars) du marché monétaire après avoir effectué jeudi des opérations régulières sur son marché ouvert.

L'absorption de liquidités cette semaine fait suite à l'injection de 41 milliards de yuans (6,04 milliards de dollars) sur le marché monétaire la semaine dernière par la banque centrale.

A travers des opérations sur son marché ouvert jeudi, la banque centrale a vendu 80 milliards de yuans (11,76 milliards de dollars) de bons à trois ans à un taux de rendement de 2,65%, tout en émettant 17 milliards de yuans (2,5 milliards de dollars) de bons à trois mois à un taux de rendement de 1,5704%.

La banque centrale a également effectué le même jour des opérations de rachat sur 91 jours à un taux de 1,57%, en retirant ainsi 30 milliards de yuans (4,41 milliards de dollars) du marché monétaire.

Elle a retiré 24 autres milliards de yuans (3,53 milliards de yuans) à travers la vente de bons à trois mois mardi.

Avec les 60 milliards de yuans (8,82 milliards de dollars) de bons et d'accords de rachat qui sont arrivés à l'échéance cette semaine, la banque centrale a donc réalisé une absorption nette des liquidités de 91 milliards de yuans cette semaine.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Hu Jintao et Wen Jiabao appellent à n'épargner aucun effort pour sauver les blessés d'un crash aérien
La Chine et l'Afrique du Sud nouent un "partenariat stratégique global"
Le rapatriement de Roms ternit l'image de France
Il faut arrêter les propos disant que l'environnement d'investissement en Chine empire
Instituts Confucius : pourquoi faire tant d'histoires ?
Les travailleurs chinois à l'étranger rencontrent trois difficultés dans la défense de leurs droits et intérêts légitimes
L'appartenance de la Chine au pays en voie de développement ne doit pas être ignorée ni démenti