100 chansons patriotiques/Edition du week-end/Notre site/Archives/

 
Français>>EconomieMise à jour 03.08.2010 08h00
Nouvelle propriétaire de Volvo, l'entreprise chinoise Geely ambitionne de restaurer la grandeur de la marque
La cérémonie de transfert entre Volvo et Geely

Le constructeur automobile chinois Geely Holdings Group Co. Ltd. a annoncé lundi la fin du processus d'acquisition pour 1,8 milliard de dollars de l'unité Volvo de Ford Motor Co.

Lors d'une cérémonie de transfert à Londres, Ford a livré tous ses actifs de Volvo à Geely Holdings Group, après l'approbation de l'achat par les régulateurs chinois, les Etats-Unis et l'Union européenne.

Dans un entretien par téléphone avec l'Agence de presse Xinhua (Chine Nouvelle), Li Shufu, le président de Geely Group et de Volvo Car Corporation, a annoncé vouloir replacer Volvo en tête du marché de l'automobile haut de gamme.

"Après l'acquisition, Geely reste Geely, et Volvo demeure Volvo. La relation entre les deux compagnies est fraternelle et non pas filiale", a indiqué Li Shufu.

"Volvo devrait profiter d'une bien meilleure position sur le marché mondial de par sa qualité, son niveau technologique et ses capacité d'innovation, le prestige de sa marque", a-t-il ajouté.

Le siège de Volvo restera à Gothenburg en Suède, et les dirigeants seront autonomes dans la conduite de leur stratégie commerciale.

Selon celle-ci, Volvo renforcera sa présence en Europe et en Amérique du Nord, tout en profitant des opportunités de la croissance en Chine, a expliqué Li Shufu.

Geely a aussi annoncé la nomination de six membres au conseil d'administration de Volvo, dont Stefan Jacoby, PDG et directeur exécutif de la nouvelle Volvo Car Corporation.

Li Shufu a été nommé président du nouveau conseil d'administration, tandis que Hans-Olov Olsson a été nommé vice-président.

Les actions de Geely Automobile à Hong Kong ont progressé de 1,38% à 2,94 dollars de Hong Kong (0,38 dollar US) lundi matin.

Dong Yang, vice-président exécutif de l'Association des constructeurs automobiles de Chine, a pronostiqué que l'acquisition avec succès de Volvo par Geely n'est que " la première étape de l'expansion de la compagnie".

Garder l'image de marque et la qualité des voitures Volvos ne sera pas aisé, a déclaré Dong Yang. Avant d'ajouter qu'augmenter la part de marché de Volvo en Chine et adapter la marque européenne au marché chinois sera également une gageure.

"Tout ceci dois être accompli étapes par étapes par le travail", a-t-il conclut.

La cérémonie de transfert entre Volvo et Geely

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
La Chine a fourni une assistance humanitaire de dix millions de yuans au Pakistan
La Chine n'a jamais aspiré intentionnellement à la balance commerciale favorable
Un expert regarde la Chine de l'extérieur
Les facteurs non économiques du taux élevé de la mortalité maternelle en Afrique
Sûre de son bon droit, la Chine doit insister pour que l'OMC prenne en compte ses réclamations
La Chine est-elle prête à devenir une grande puissance en matière d'investissement ?
Chine : éventuelle hausse des prix des céréales due à leurs achats par des capitaux étrangers