100 chansons patriotiques/Edition du week-end/Notre site/Archives/

 
Français>>EconomieMise à jour 21.07.2010 16h44
Sombre perspective pour les exportations cette année

En dépit des fortes exportations au mois de juin, les perspectives générales pour 2010 restent toujours moroses, la crise européenne perdurant et les mesures de restriction monétaires mettant un frein à la demande de biens en Chine, a annoncé mardi le Ministère du Commerce.

Le Ministère a donc demandé au gouvernement de ne pas alourdir plus encore ses mesures relatives aux exportations, car d'autres changements pourraient affecter davantage les perspectives d'exportation.

En juin, les exportations ont grimpé de 43,9%, pour atteindre 137,4 milliards de Dollars US, le chiffre le plus haut depuis juillet 2008.

Mais cet élan de croissance ne pourra être soutenu et les perspectives d'exportation ne sont pas aussi optimistes pour les mois qui viennent, a dit le porte-parole du Ministère, Yao Jian.

La reprise de l'économie mondiale, incertaine, et les défis intérieurs comme la hausse du coût du travail et les conflits commerciaux croissants vont rendre la situation plus compliquée pour les exportateurs, a-t-il dit.

Les troubles causés par la crise de la dette européenne se sont agravés en avril de cette année après que la Grèce ait dû être secourue de la crise où elle était plongée par les autres Nations. A ce moment-là, il y avait aussi des craintes que la contagion de la dette ne s'étende bientôt aux autres Nations d'Europe.

Conséquence de tout cela, la plupart des Nations de la région, comme l'Espagne, l'Italie ou l'Allemagne, ont décidé de réduire leurs dépenses. Ces mesures de restriction pourraient amoindrir les perspectives pour les exportateurs, car en dehors des Etats-Unis, ces pays sont des destinations majeures pour les exportations chinoises.

A part l'Europe, les exportateurs font également face à des problèmes sur les marchés émergents comme le Brésil ou l'Inde, qui eux aussi songent à prendre des mesures d'austérité.

La Banque Centrale du Brésil a ainsi relevé l'indice de son taux de prêt, depuis un chiffre historiquement bas de 8,75% en avril, à 10,25%.

Et depuis le mois de mars, l'Inde a modifié par trois fois ses taux d'intérêt, et la prochaine décision en matière monétaire est attendue pour le 27 juillet prochain.

D'après le Ministère, durant la première moitié de cette année, les expéditions chinoises vers les marchés émergents comme l'Inde, la Russie, le Brésil et l'Afrique du Sud ont augmenté de 58,1% à 45,36 milliards de Dollars US, soit 23% de plus que la croissance des exportations lors de la même période.

« Ce n'est pas seulement un problème de demande étrangère. Il y a aussi des facteurs internes qui font que c'est dur pour les exportateurs », a dit M. Yao.

Le mois dernier, le gouvernement a annoncé qu'il mettait fin à l'alignement du Yuan sur le Dollar US dans le cadre de ses réformes monétaires.

Entre janvier et juin de cette année, les prix des matériaux bruts ont augmenté de 20 à 30% d'une année sur l'autre. Avec tout cela, il y a eu également des demandes de plus en plus fortes pour de meilleurs salaires.

Le Ministère de l'Industrie et des Technologies de l'Information a annoncé mardi que les entreprises chinoises faisaient face à une double pression des coûts, celle des matériaux bruts et celle liée au travail.

Mais, d'après Zhu Hongren, Ingénieur en chef du Ministère, ces pressions ne devraient pas affecter la croissance économique, et la production industrielle devrait dépasser l'objectif de 11% pour l'année entière, bien que l'on pourrait connaître un creux lors du second semestre.

Source: le Quotidien du Peuple en ligne

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
La Chine et la France comptent élargir leur coopération
Chine : Wen Jiabao met l'accent sur la stabilisation de la croissance économique
L'unité et la solidarité vues à travers la Coupe du Monde
Nicolas Sarkozy se sert aussi du « microblog »
Pour que le football soit toujours exposé au soleil !
Quel genre d'esprit national faut-il à la Chine contemporaine ?
Respecter les règles du jeu de l'amour